SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  S à Z -  The Curse of the Golden Flowers - zone 1


"The Curse of the Golden Flowers - zone 1"
de Zhang Zimou

Sony Pictures Home Entertainment
Catalogue # 14150
Un DVD-9
Widescreen Edition, Anamorphique Widescreen
Date sortie dvd : 13/02/07
Photographie principale : Super 35 aspect ratio 2.35
Mesure du DVD Anamorphique : 2.32
Mesure du DVD Letterbox : 2.32
Débit audio DTS : pas de piste
Débit audio : 448
Bravo Sony pour les sous titres français !!
Langues : Chinois et anglais en dolby digital 5.1
Sous titres : anglais et français
Image : ............................... 4/5
Son : ...................................5+

L’image : L’image est très bonne, bien que les détails ne soient pas aussi bons que sur la plupart des autres sorties dvd. Les couleurs sont par contre absolument magnifiques, mais parfois elles sont trop saturées. Les contours se voient parfois dans les scènes très contrastées mais cela ne gêne pas. Pour un film d’une telle beauté et richesse visuelle, une édition SUPERBIT s’impose définitivement. 3,5/5

Le son : Du gros délire et de "l’artillerie lourde". Cette bande son est de loin l’une des meilleures que j’ai écoutée ces derniers temps. Tous les sons s’écoutent, s’apprécient et on est véritablement dans un tourbillon sonore à 360°. C’est tellement bien mixé que l’ on reste cloué par la propagation de tant d’ effets sonores dans toutes les situations. A voir bien évidemment en chinois et même si les basses ne sont peut être pas aussi fortes qu’on aurait pu le souhaiter dans certaines scènes, cette bande son est d’ores et déjà une référence. MAGIQUE 5+/5

Suppléments :
- Making off
- Première de Los Angeles

Marc Sessego

Andrée Cormier



Retour au sommaire