SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  S à Z -  V pour Vendetta (V for Vendetta) - Edition zone 2 Collector


"V pour Vendetta (V for Vendetta) - Edition zone 2 Collector"
de James McTeigue
 

Scénario : Andy & Larry Wachowski
Avec Natalie Portman, Hugo Weaving, Stephen Rea & John Hurt.
Warner Home Vidéo

L’outsider de l’année, celui que beaucoup attendaient à cause du nom des Wachowski brothers et donc de « Matrix », celui que détestaient avant même de l’avoir vu les allergiques au monde de « Matrix ». Dans les deux cas, ils ont eu tort. Une des forces de « V pour Vendetta », c’est de ne pas refaire du « Matrix », de renouer avec un cinéma presque modeste, à taille humaine. D’où déception des fans de « Matrix ». Et quant aux autres, ils ne savent qu’ils ont raté là un des meilleurs films de l’année, gardant l’esprit du comic-book d’origine, s’éloignant de « Matrix » pour une histoire plus proche de notre époque, sacrément courageuse, dépourvu de toute « star », ce qui aide le film à conserver la plus grande partie de son intégrité puisque le héros ne dévoilera jamais son visage, le tout traversé par quelques fulgurantes scènes d’action.
Dans un avenir indéterminé, un mystérieux justicier trouble l’ordre établi par la dictature. Une jeune femme, Evey, le rencontre et peu à peu, reconnait le seul qui puisse faire changer le monde. Inspiré par Guy Fawkes, l’anarchiste britannique qui voulut faire sauter le parlement avec une trentaine de barils de poudres (oui, quand même, il ne plaisantait pas !) au début du 14ème siècle mais qui échoua (mais l’Angleterre célèbre toujours le « Guy Fawkes day »...), Alan Moore en tira un roman graphique remarquable. Et chose assez peu croyable, pour son adaptation, le résultat est au même niveau que la BD. Ce n’est pas du copié-collé à la « Sin City » (mais quand on connait le gars Rodriguez, ça n’étonne pas, et même si les premières images de « 300 » laissent augurer d’une méthode similaire, cela semble, pour l’instant, bien plus satisfaisant...) mais bel et bien une adaptation qui respecte le matériau de base, à savoir l’histoire d’un étrange personnage qui jamais ne sera démasqué et ce jusqu’à sa mort, qui utilise le terrorisme pour arriver à ses fins vengeresses, couplé à une très belle love-story damnée dès le départ. Autre point étonnant, une mise en scène plus « humaine » que d’habitude, sobre, s’intéressant à la psychologie de ses personnages, à leurs motivations, à leurs sentiments. De tout ça, James McTeigue en a tiré un film surprenant, passionnant, aux allures de « blockbuster intime ». Une totale réussite donc, que le support DVD va aider à trouver le public qu’il n’eut pas trouvé sur les grands écrans. Mais toujours est-il qu’au niveau des bonus, ben on est un peu déçu : du promotionnel de chez promotionnel pour un film qui méritait bien plus que ça. Alors d’accord, il y a le petit documentaire sur Guy Fawkes, mais pour le film en tant que tel, pas grand-chose à se mettre sous la dent. Pourtant, ce parti-pris anti- commercial méritait qu’on s’attarde bien plus à la technique d’un tel projet. Surtout qu’artistiquement, réalisateur et acteurs demeurèrent passionnés par le sujet, ça s’entend. Bon allez, ne tatillonnez pas : il faut avoir « V pour Vendetta » dans sa DVDthèque, ne serait-ce que pour la qualité de ce qui s’appelle « adaptation », chose difficile à trouver la plupart du temps...

Note film : 9/10
DVD : 4/10 (copie excellente, format d’origine 2.40 image 16/9ème compatible 4/3) - Bonus : disc 2 : making of ; retour hisytorique sur Guy Fawkes ; du comic-book au film ; l’univers de « V pour Vendetta ».

Stéphane THIELLEMENT



Retour au sommaire