SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Les brigands de la forêt de Skull




"Les brigands de la forêt de Skull"
de
Kerstin Ekman

Editeur :
Seuil
 

"Les brigands de la forêt de Skull"
de Kerstin Ekman



Les brigands de la forêt de Skull Kerstin Ekman
À Origen, quelque part dans le grand nord, vivait une femme avec ses deux enfants, Granarv et Groning. Un jour, où ils s’en étaient allés pour couper du bois, Groning se fait surprendre par la chute d’un arbre qui lui emprisonnera les pieds.
Abandonné, sa famille ne l’entendant pas, il pensera un temps faire le repas des bêtes et parasites de la terre, quand surgit une ombre, puis un corps noueux, maigre, tordu comme un arbre. Groning vient de tomber nez à nez avec un Tröll, Skord. Or, ce Tröll a un incroyable défaut qui peut être également une qualité, il n’a aucune notion du bien et du mal. Dès lors, rentrant peu à peu en contact avec la civilisation humaine, ce Tröll errant, issu d’une forêt où se tient une troupe de Brigands, va peu à peu apprendre un nouveau langage. Sa longévité étant ce qu’elle est, Skord traversera les siècles des hommes avec la patience d’un sage, le regard d’un ingénu, la gouaille ironique d’un vagabond et la sagesse d’un épicurien...
Ce classique de la littérature Suédoise est surprenant à plus d’un titre. D’une part parce que le seul élément fantastique est un Tröll, d’autre part parce qu’il délite le même sentiment de bonheur et de peine absolu que des livres comme L’histoire sans fin de Michael Ende et Le merveilleux voyage de Nils Holgerson de Selma Lagerlöf. Traversant l’histoire humaine comme une force tranquille, Skord est une espèce de Diogène Laerce d’un conte amer et beau. La forêt de Skull et cette mystérieuse troupe de brigands semble constituer à eux seul une sorte de nexus auquel le Tröll n’aura de cesse de retourner.
Croisant alchimistes, philosophes (un René Descartes saisissant de vérité) et gens de toutes espèces, Skord est un révélateur des profondeurs mais aussi un terrible réquisitoire des vanités et fausses « moralités humaines « . Hypocrites, nous le sommes tous, mais au final, la mort passe et la vie continue. Ce n’est pas une leçon de bonne vie et encore moins une préparation à la bonne mort que ce récit. C’est tout simplement un regard qui s’ouvre et se ferme, sans leçon ni morale autre que nos touchantes existences passagères, comme des histoires qui se cherchent, même si on vit plusieurs siècles. Vivre et laisser mourir dans l’immense temple que constitue la nature, tel est ce regard. Les longueurs descriptives ne sont en rien là pour alourdir la lecture mais plutôt pour témoigner des liens intimes que peuvent entretenir l’écriture avec la nature qui passe toujours son chemin. Une perle de la littérature et un conte sur « l’humaine nature « .

Emmanuel Collot

Les brigands de la forêt de Skule, Kerstin Ekman - Point/Fantasy - Seuil - Traduit du Suédois par Marc Gouvernain et Lena Grumbach - Couverture de Nicolas Ferrand, 555 pages- 7,50€






Retour au sommaire