SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Cauchemars parallèles




"Cauchemars parallèles "
de
Serge Brussolo

Editeur :
Omnibus
 

"Cauchemars parallèles "
de Serge Brussolo



Omnibus poursuit la réédition (commencée avec Territoires de l’impossible en 2001) des œuvres les plus marquantes de Serge Brussolo, un auteur qui, quand on lit ses romans, ne laisse jamais indifférent.
Au sommaire de Cauchemars parallèles, on trouve principalement les livres parus chez Denoël, au début des années 80 : Vue en coupe d’une ville malade et Aussi lourd que le vent, deux recueils de nouvelles, deux romans aux titres symboliques : Portrait du diable en chapeau melon et Procédure d’évacuation immédiate des musées fantômes, ainsi que deux récits publiés dans la collection Anticipation du Fleuve Noir, à la même époque.

Le regroupement de ces titres donne un excellent éclairage sur la manière dont l’auteur traite le cauchemar ...et l’angoisse qui en découle. Vue en coupe... et Aussi lourd que le vent ont été de véritables électrochocs, faisant autant de ravages qu’une bombe dans l’univers de la SF francophone. C’est l’époque où l’auteur commence à sortir de l’anonymat du fanzine. Jusqu’alors, les éditeurs étaient effrayés par les textes proposés. Ceux-ci étaient trop différents de la production habituelle, des nouvelles écrites au vitriol, qui mélangeaient déjà toutes les tonalités, remettant en cause de frileuses habitudes et limites consensuelles.
Il fallut l’audace de deux pionniers pour que Serge Brussolo puisse être publié et que les lecteurs plébiscitent son talent : Élisabeth Gille qui persuada Philippe Curval d’intégrer Funnyway dans son anthologie et Patrick Siry qui lui ouvrit l’accès à la collection Anticipation du Fleuve Noir.

Serge Brussolo ne déclarait-il pas, dans Sfère en 1984 : « Je n’ai en fait désiré qu’une littérature de liberté, un territoire aux contraintes abolies où planter les baraques et les manèges de ma fête pourpre. Je remercie ceux qui m’ont encouragé au long du chemin. J’écris, et je continuerai donc à écrire quelque chose de viscéral et de non prémédité, d’accidentel et de dévastateur sans me demander quelle étiquette on y apposera. Aujourd’hui, seule m’importe une force brute qui coule et ravage en se moquant des constructions savantes et des minauderies stylistiques. Je tire à la chevrotine sur des fantômes qui se font de plus en plus précis, je ne fais plus de détails ! Seul m’importe qu’on me fournisse des armes pour soutenir le siège. »

Cauchemars parallèles réunit une partie des munitions de l’auteur. À lire en priorité absolue si l’on veut avoir une idée de ce que veulent dire : des images puissantes, dérangeantes, une capacité à créer l’angoisse et à activer l’imaginaire.

Serge Brussolo, c’est un nouveau passeur du Styx, c’est « Le Cerbère » d’une imagination d’enfer !

Serge Perraud

Cauchemars parallèles, Serge Brussolo, Omnibus/SF, avril 2006, 1052 pages, 25 €






Retour au sommaire