SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Sciences -  Nick Pope ufologue à Paris

Article précédent :
Eolienne aérienne

Nick Pope ufologue à Paris

Article suivant :
STORMTROOPERS EN IRAK


NICK POPE, ANCIEN RESPONSABLE DU BUREAU OVNI BRITANNIQUE A PARIS

Les Repas Ufologiques Parisiens vont recevoir le Mardi 6 Mars 2007 Nick Pope, l’ancien patron du bureau ovni Britannique, au sein du Ministère de la Défense. L’équivalent en quelque sorte du « Project Blue Book » Américain.

Nick POPE a travaillé au sein de ce service de 1991 à 1994. Il était affecté au département 2A de l’Air Staff, qu’on avait l’habitude d’appeler « le bureau des ovni » pour enquêter sur toutes les observations qui étaient signalées à ce service. Dans ce service, ses prédécesseurs avaient l’habitude de « réduire » rapidement les observations, sans trop approfondir, en un phénomène connus (adapté suivant le cas : lune, avions, plasmas, météorite, hallucination etc...). Ils se contentaient en quelque sorte de conclure : « non cette observation ne présente aucun danger pour la défense nationale ». Tout le monde était satisfait, et surtout cela ne faisait pas de vague.

Lorsque Nick Pope est arrivé à la tête de ce service, il ne croyait pas aux ovnis. Mais, prenant son travail au sérieux, il enquêta méthodiquement sur certaines observations, vraiment « récalcitrantes » qui allaient devenir pour lui des cas d’école. Eh oui, impossible d’identifier ces phénomènes, donc, un probabilité très forte qu’ils puissent provenir d’un autre monde. C’est en tout cas ce qu’il pense.

C’est après ces études, qu’il commença à penser que les ovnis pouvaient être réels, plus encore que leur origine pouvait être « extraterrestre ». Puis il a étudié des cas issus des archives militaires aussi bien américaines qu’anglaises et il est tombé sur des rapports d’ovnis suivis par des radars. Là aucun doute, les bureaux techniques des armées sont totalement incapables de reproduire ces engins qui se déplacent à des vitesses vertigineuses, effectuent des manœuvres que l’on est incapable de mettre en pratique actuellement. Il a lu des rapports ou les radars d’avions civils ont été perturbés par la présence d’ovni, occasionnant de ce fait des incidents mineurs.

Tombé dans « l’ufologie » il en devient un spécialiste et parcourt depuis plus de 15 ans le monde entier pour y donner des conférences sur son expérience, ses conclusions...

Il a eu l’occasion d’enquêter sur l’affaire de Bentwaters/Rendlesham Forest et il relate ainsi cette observation : C’est un groupe de soldats américains, de la très célèbre base du Suffolk, qui ont observé et suivi un engin qui se déplaçait a travers la foret de Rendlesham. Selon la description faite par ces soldats, l’engin semblait jouer à cache cache avec eux, et même les survolaient ! Ce phénomène s’est reproduit à trois reprises, durant trois nuit consécutives. Durant la dernière nuit ou l’engin est apparu, un officier s’est rendu sur place avec un compteur geiger. Les résultats ont été précieusement enregistrés et un spécialiste les a analysé. Il a déclaré que ces relevés étaient 10 fois supérieurs à la normale !

Ce cas est classé dans la catégorie des observations de haute fiabilité et n’est toujours pas expliqué.

Nick Pope travaillait à cette époque pour le Ministère de la Défense Britannique, en tant que « Higher Executive Officer » c’est-à-dire l’équivalent en grade à un Major dans l’armée. Il est entré au Ministère en 1985. Il a travaillé notamment, ces dernières années, au QG des opérations durant la Guerre du Golf ou il était dans la salle des opérations de l’armée de l’air. Il a également été impliqué dans divers travaux relatifs aux crises avec l’Irak et l’Afghanistan. Il est maintenant cadre supérieur, personnel civil soit l’équivalent au niveau militaire, d’un lieutenant colonel.

Nick POPE est intervenu dans de nombreuses émissions de la BBC, dont il a été le conseillé. On fait souvent appel à lui dans les grands magasines Britanniques. Il collabore à de nombreuses émissions radio. On le surnomme d’ailleurs le « Fox Mulder » Britannique !

Signalons également que la personne même de Nick POPE a fait l’objet lors de sa séance du 18 avril 2006, au Parlement Britannique d’une question destinée à clarifier ses qualités. :

- Norman Baker : Pouvez vous demander au Secrétaire d’état de la Défense, dans quel service et à quel titre, Nick Pope a été employé par ce département entre 1991 et 1994. (question 63392)

- Mr Touhig : De 1991 à 1994, Nick Pope a travaillé en tant que fonctionnaire au secrétariat (Air Staff). Il a entrepris divers travaux de secrétariat relatifs à la police centrale, aux divers aspects politiques et parlementaires non opérationnels de la RAF. Une partie de ses fonctions était reliée à la recherche sur des phénomènes aériens non identifiés rapportés au département afin de voir s’ils avaient une signification quelconque pour la défense.

Le titre « d’ancien responsable du bureau ovni » au sein du ministère de la Défense Britannique est donc bien établi, y compris par les représentant du peuple Britannique. Évidemment, cela dérange certaines personnalités ....

Nick POPE indique à propos du « Project Condign », rapport secret de quelque 460 pages, commandé par le Ministère de la Défense en 1996, publié en décembre 2000, rendu public en mai 2006, que bien qu’il ait été impliqué dans certaines discussions préliminaires, il n’en est nullement l’auteur comme indiqué dans certains articles. Il n’a pas participé à sa rédaction et il regrette que ce rapport ne présente seulement que l’aspect de certains secteurs scientifiques assez contreversés, comme la théorie des plasmas atmosphériques chargés en électricité. La difficulté avec ceci est qu’il n’y a aucun consensus scientifique sur de tels sujets et en général, on ne devrait pas tenter d‘expliquer un phénomène inconnu en le comparant à un autre, tout aussi mal défini. Nick POPE indique que le rapport ne conclu pas négativement à l’existence des ovnis, qu’il n’explique pas tout et qu’il contribuera à faire réfléchir quant à l’existence du phénomène ovni. Nick POPE n’est donc pas d’accord avec les gros titres que la presse mondiale mettait en avant en mai 2006, lors de la sortie de ce rapport : « Aucun des nombreux ovnis signalés au Ministère Britannique de la Défense pendant 30 ans n’était une soucoupe volante ». Bien au contraire, Nick POPE possède un certain nombre de ces observations, qui sont toujours classées « non identifiées » dans les archives de ce Ministère.

Nick POPE a écrit 4 ouvrages : Open Skies, Closed Minds qui relate en detail son travail en tant que responsible du bureau OVNI Britannique, while The Uninvited , un ouvrage sur les abductions (contactés) ; Operation Thunder Child et Operation Lightning Strike, deux ouvrages de science fiction basés sur son travail actuel. On peut se procurer ces ouvrages sur Internet via http://www.amazon.co.uk/

Lors de sa venue en France, aux Repas Ufologiques Parisiens le Mardi 6 Mars 2007 (informations au 01 69 31 04 90 ou sur Internet sur le site : http://www.les-repas-ufologiques.com) vous serez en mesure de poser toutes les questions que vous souhaitez à Nick POPE et vous pourrez l’entendre évoquer son expérience et prendre connaissance de nombreuses observations « encore inexpliquées » par l’armée de l’air Britannique.




Retour au sommaire des infos Sciences
S'inscrire à infosfmag
Adresse du service :fr.groups.yahoo.com