SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  S - Z -  Slevin


"Slevin" de Paul McGuigan (2006)

Un jeune homme, Slevin, rejoint un ami à New York après une rupture sentimentale. Alors qu’il devait retrouver Nick Fisher dans son appartement, deux hommes de main du boss local l’amènent de force à leur patron. Les explications de Slevin ne les intéressent pas. Il doit être Fisher puisqu’il est en petite tenue dans son logement.

Synopsis

Slevin est un jeune homme ataraxique (il éprouve un détachement extrême face aux événements) qui se retrouve plongé dans un mic-mac dangereux duquel il ne peut s’extraire. Aidé par la jolie Lyndsey, il doit se dépêtrer du gang mafieux des blacks dirigés par le Boss qui fait pression pour qu’il tue le fils du gang rival dirigé par le Rabbin. Le tout semblant être manipulé par un tueur à gage : mister Goodkat.

Avis de Valérie

Alors que nous attendions un polar new-yorkais conventionnel, le metteur en scène a décidé de nous révéler les événements selon un ordre différent d’une trame classique, tout en conservant son homogénéité. Les premières scènes sont assez énigmatiques mais se mettront en place comme un puzzle, au fur et à mesure. On remarque particulièrement la prestation de Josh Hornett qui gagne ici ses galons d’acteur "adulte". Il a une grande classe qu’il soit en serviette de bain, en petit pull à carreaux ou en costume. En le voyant déambuler, on pense à Steve McQueen, ce qui n’est pas le pire des compliments. Il vole d’ailleurs la vedette aux vieux routards d’Hollywood que sont Bruce Willis, Morgan Freeman, Sir Ben Kingsley ou Stanley Tucci. Lucy Liu, elle aussi a trouvé un rôle qui la met en valeur. Elle est gracieuse, vive, mutine. Elle éclaire l’histoire. Mention spéciale pour le petit Olivier Davis qui jouait le fils de Samantha Taggart dans Urgences.

On pense à Snatch, notamment grâce aux personnages secondaires baroques, un découpage original et une ambiance unique. La bonne surprise c’est que malgré ces comparaisons, le film a créé un climat rare qui mélange un esthétisme vintage (on oscille entre les années 60, 70, 2000) avec un humour typiquement new-yorkais et des situations qui ne pouvaient que prendre place dans la grosse pomme. On peut tout de même souligner que malgré une très bonne impression, le scénario est moins ingénieux que celui du film de Guy Ritchie.

Le mot clé du film est Kansas City Shuffle. C’est une tactique de combat expliquée par Bruce Willis au début du long métrage et qui permettra à certains de deviner l’intrigue avant son dénouement.

Un très bon polar, bien réalisé et interprété, dont l’image à l’esthétisme léché vous permettra d’entrer dans une histoire brillante et réjouissante. Quelques scènes de violence lui ont valu un avertissement mais pas d’interdiction.

Fiche Technique

Date de sortie : 28 Juin 2006

Avec Josh Hartnett, Bruce Willis, Lucy Liu, Stanley Tucci, Stanley Tucci, Morgan Freeman, Oliver Davis...

Genre : Policier

Durée : 108 minutes

Année de production : 2005

Avertissement : des images ou des idées peuvent choquer

Titre original : Lucky Number Slevin



Retour au sommaire