SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  S à Z -  XENA WARRIOR PRINCESS Saison 1, 2 et 3 - zone 1


"XENA WARRIOR PRINCESS Saison 1, 2 et 3 - zone 1 "
de Robert G. Tapert & John Schulian

Anchor Bay Entertainment
Un DVD-9
Photographie principale : Flat 1.33
Débit audio : 448
Langues : Anglais dolby digital 5.1
Sous-titres : Aucun
Tourné pour la television et donc en format 1.33.
Image :..............................3, 3,5/5 et 4/5
Son (dolby 5.1) :...............3,5/5

L’image : Un voile habite toute la série de la première saison et on se demande d’où provient le master. Master bien inférieur au zone 2 pal anglais au commencement.
Le son : Remasterisation en "5.1" pour un master dolby surround 2.0 original ; On préfèrera la version originale en 2.0 pour plus de spatialité et moins d’artitfice sonore sur la première saison.

Quelques épisodes passés au crible

Saison 1 disque 3 :
"Death in chains"
Le problème persiste toujours. Un voile couvre tout l’épisode comme si l’on avait effectué un mauvais transfert 16 ou 35MM.
"Hooves and harlots"
Image moins voilée mais pixellisation évidente.
"The black wolf"
Moins de grain mais toujours autant voilé
"Beware greeks bearing gifts"
Toujours autant voilé moins de pixels mais transfert toujours très problématique

Saison 2 disque 3 :
"A solstice carol"
Le voile de la saison précédente semble avoir disparu cependant toujours de la pixellisation
"The xena scrolls"
Le voile a disparu mais pellicule graineuse dans son ensemble .
"Miss Amphipolis"
Le voile a disparu, les transferts s’affinent et l’image devient superbe.
"Destiny’"
Très bonne tenue générale. Les masters s’affinent pour le plus grand bonheur du spectateur

Saison 3
"The debt"
Les masters deviennent de plus en plus affinés avec de belles couleurs et beaux contrastes
"The king of assasins"
Très belle tenue d’ensemble. Enfin la série prend tout son envol
"Warrior, princess, tramp"

Redécouverte de la série telle qu’elle fut passée à la télé : On jubile

Marc Sessego

Andrée Cormier



Retour au sommaire