SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Livres Jeunesse -  Invisible




"Invisible"
de
Fabrice Colin

Editeur :
Mango Jeunesse
 

"Invisible"
de Fabrice Colin



La SF, avec son ouverture sur tous les possibles imaginables, est le vecteur idéal pour faire passer messages, mises en garde ou pour, simplement, imaginer d’autres paysages, d’autres formes de vies ou de sociétés.

Avec Invisible, Fabrice Colin prend l’option mise en garde face aux avancées de plus en plus importantes des nanotechnologies, ces approches scientifiques qui entendent manipuler l’assemblage des atomes.
Il imagine, dans un Brésil futuriste, après les années de prospérité de Lula, une société technologiquement avancée, mais où la robotisation extrême n’a cependant pas permis d’éradiquer la misère.
Tiago est un adolescent des favelas. Il est membre d’un gang dominé par Angel. Toutefois, après avoir vu sa mère et son grand père torturés, quand il était enfant, il cache soigneusement son adresse pour garder son indépendance. Pour subsister, il participe à des coups. Le dernier en date a mal tourné et, avec son ami Douglas, il a dû fuir sans butin. Douglas n’a pris qu’une éprouvette scellée appartenant à l’armée. Par maladresse, celui-ci la fend. Peu à peu son organisme se transforme. Il a inhalé des assembleurs moléculaires dont le but est inconnu. Tiago, lui-même contaminé, est entraîné, par amitié, par amour, dans une incroyable spirale de folie et de terreur...

Un auteur de SF, digne de ce nom, travaille les aspects scientifiques ou sociologiques des sujets qu’il veut aborder. Par exemples, G. Morris, un pilier de la collection Anticipation du Fleuve Noir, assistait à des cours en faculté pour structurer ses intrigues. Laurent Genefort collabore régulièrement avec des scientifiques au fait de la spécialité abordée dans son livre. Fabrice Colin est dans ce cas. Bien qu’il ne soit sans doute pas devenu un maître physicien dans la manipulation des atomes, il connaît son sujet. Il suffit de se reporter à la bibliographie qu’il propose en fin de volume.

Il en résulte, pour Invisible, une intrigue parfaitement maîtrisée, à l’écriture limpide, avec une cohérence scientifique et technique. Dans cette histoire angoissante, l’auteur place heureusement des « plages récréatives », des pauses sentimentales, voire amoureuses. Cependant, il utilise ces phases pour maintenir l’intérêt, le suspense, faisant de ces moments des sources de péripéties. Il crée, autour de Tiago, une galerie de personnages remarquables et attachants. Il termine sur une fin dantesque, digne des meilleurs romans de catastrophes-fiction. Fabrice Colin, très attentif aux détails tant sociologiques que psychiques, propose une projection futuriste soignée, avec pour cadre, la façade de rêve de Copacabana.

Invisible est un roman qui, comme nombre des livres proposés dans la présente collection, doit déborder le cadre de la littérature jeunesse, car l’abord des soucis actuels, qui deviendront des problèmes majeurs dans quelques années devrait concerner aussi, au premier plan, les adultes.

Serge Perraud,

Invisible de Fabrice Colin, Mango Jeunesse coll. Autres Mondes, janvier 2006, 206 pages, 9 €






Retour au sommaire