SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  S à Z -  Stay


"Stay "
de Mark Forster

Twentieh Century Fox Home Entertainment
Catalogue # 2232392
Un DVD-9
Widescreen Edition, Anamorphique Widescreen
Date sortie dvd : 28/03/06
Photographie principale : Panavision anamorphique 2.39
Mesure du DVD Anamorphique : 2.35
Mesure du DVD Letterbox : 2.35
Débit audio : 448
Langues : Anglais 5.1 Dolby digital, Espagnol et français
2.0 Dolby Surround
Sous-titres : Anglais et espagnols.
A noter : un casting de choix avec Ewan McGregor (Star Wars), Naomi Watts (King Kong) et Ryan Gosling (The notebook) pour ce film extrêmement étrange à ne pas visionner comme un thriller mais plutôt comme un véritable puzzle où chaque pièce vous est distillée de manière parcimonieuse pendant 1h40. A découvrir.

Image : .........................4
Son : Dolby....................4

L’image : "Stay" est un film extrêmement étrange de par son histoire et le visuel présenté. C’est également extrêmement et originalement monté et en cela le dvd ne démérite pas. Toute une palette de couleurs est ici utilisée et le rendu est excellent même si de temps en temps la colorimétrie est un peu trop saturée. Les noirs et détails sont très bien réglés et parfois l’image peu prendre des allures un peu "flou" mais cela est voulu par le réalisateur qui nous emmène vraiment dans une histoire hors du commun. Quasiment pas de pixellisation détectée mais quelques contours vidéo présents dans certaines scènes à très fort contraste. Un transfert tout de même très solide et qui sert parfaitement le récit. 4/5

Le son : Beaucoup d’ambiances très "subtiles" où le son peut prendre toute son ampleur en utilisant tous les canaux et cela donne un véritable contraste au film. A noter l’ébouriffant accident de voiture où toutes les enceintes sont sollicitées de même que le caisson de basse et l’effet est pour le moins "explosif". Excellent enregistrement de la musique et des dialogues et presque aucun effet de ré-enregistrement studio. Une bonne bande son qui peut faire frémir et qui peut apporter à ce film tout le mystère dont celui ci s’entoure. 4/5

Marc Sessego
Correction Andrée Cormier



Retour au sommaire