SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  La Mère des Tempêtes




"La Mère des Tempêtes"
de
John Barnes

Editeur :
Le Livre de Poche (24 octobre 2001)
 

"La Mère des Tempêtes"
de John Barnes



++


Nombre d’entre nous se souviendront longtemps de La Tempête du Siècle qui traversa la France dans les derniers jours de 1999 : arbres abattus, toitures et cheminées envolées, vitres pulvérisées. Elle laissa derrière elle un paysage apocalyptique.


Quoique d’une ampleur peu commune, il s’agissait d’un phénomène naturel, alors que la Mère des Tempêtes qui donne son titre au roman de John Barnes est d’origine “accidentelle” : en 2028, le bombardement des fonds marins sibériens libère deux cents milliards de tonnes de méthane dans l’atmosphère terrestre ! L’ouragan engendré va dépasser en violence tout ce qu’on peut imaginer.


Voilà une idée-choc qui laissait présager quelques excellentes heures de lecture. Schéma classique adopté par Barnes : on prend un échantillonnage de personnages à travers le monde, et on les confronte à l’indicible (à noter que dans ce proche futur, un système permet aux spectateurs d’une chaîne de télévision de “ressentir” les émotions comme si eux-mêmes les vivaient). Malheureusement, Barnes noie le lecteur (ce qui est un comble !) dans un salmigondis politico-érotico- économique, ses personnages n’inspirent aucune sympathie, et l’intérêt suscité par le postulat de départ sombre au fil des centaines de pages.


Pire qu’un ratage, La Mère des Tempêtes est une grosse déception car au détour de certaines scènes, on imagine ce que Barnes aurait pu tirer de son sujet s’il s’en était vraiment donné la peine. Paradoxalement, le meilleur moment du livre réside dans la préface signée Gérard Klein.


La Mère des Tempêtes, John Barnes, Livre de Poche SF, traduit par Jean-Daniel Brèque 702 p.


Alain Paris







Retour au sommaire