SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Héritage




"Héritage"
de
Greg Bear

Editeur :
Le Livre de Poche (5 septembre 2001)
 

"Héritage"
de Greg Bear



++


L’entité du Chardon connaît de sérieux problèmes. Ce modèle social et politique créé il y a des siècles par Nader est jugé rétrograde par les Geshels, partisans du progrès technologique. Olmy Ap Sennon est l’un d’entre eux. Les autorités lui confient pour mission de se rendre sur la planète Lamarck. Une volonté d’éloignement déguisée en promotion. De Lamarck on ne sait pas grand-chose, sinon qu’elle constitue une singularité biologique interdite d’exploration. Pourtant, les Divariqués, dissidents du Chardon conduits par Lenk, cherchent à s’y implanter. En embarquant sur le Vigilant commandé par le capitaine Kayser-Bach, Olmy Ap Sennon s’engage dans une aventure conradienne qui rappelle Au cœur des Ténèbres.


Héritage poursuit le cycle commencé par Éon et Éternité. Le principal intérêt du roman réside dans la description d’un modèle évolutif inspiré des thèses de Jean-Baptiste de Lamarck. La planète est ainsi constituée de méta-organismes, les ecoï, écosystèmes gérant les relations interspécifiques en fonction des besoins et des circonstances. Cette adaptation qui tient continuellement compte des conditions d’existence leur permet de se copier ou de se modifier dans un délai très court, les changements pouvant être transmis d’une génération à l’autre. Si les hommes s’implantent sur ces continents vivants, sont-ils touchés par le processus évolutif ? Toute la question est là.


La relation complémentaire ou conflictuelle des espèces est une constante dans l’œuvre de Greg Bear, de La Musique du sang à L’échelle de Darwin (cf. critique dans numéro précédent). Reprocher à un auteur de développer des variations sur un même thème serait ridicule. On peut toutefois regretter ici que la démonstration soit parfois pesante, l’attrait du récit pâtissant à certains moments du caractère précisément démonstratif.


Lorsqu’un auteur est doué, on attend toujours de lui le meilleur...


Greg Bear, Héritage, Livre de Poche “ Science-fiction ”, Traduit par Guy Abadia, 606 p.


Xavier Mauméjean






Retour au sommaire