SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Mars Heretica




"Mars Heretica"
de
Claire et Robert Belmas

Editeur :
Editions Imaginaires Sans Frontières (10 août 2002)
 

"Mars Heretica"
de Claire et Robert Belmas



++


Après les remarquables Chroniques des Terres mortes, Imaginaires Sans Frontières publie le nouveau roman du couple Belmas. Cette fois, il explore d’autres terres, celles de Mars. Une Mars aussi éloignée de celle de Burroughs que de Kim S. Robinson, quoiqu’également terraformée. La planète rouge est le théâtre d’une guerre de religion sans pitié, entre la Lumière Éternelle, église officielle, et la dissidence des Néo-Perfectistes. Nous suivons la trajectoire de Jaufré Faydit (mercenaire ? espion ? soldat ? détective ?) lequel, sur Terre, sauve la blonde martienne Sieglinde lors d’un combat clandestin, dans un but inconnu encore. Ils s’envolent pour Mars, à la recherche des rebelles. L’art des auteurs est de ne rien expliquer, procédé fréquent en SF. Le lecteur suit, intrigué, car l’écriture est brillante et la construction bien menée. Si l’on y ajoute un art consommé de la description (le Quartier Réservé de Narbos et son bordel Thélème, par exemple), on croirait, à mi-chemin, découvrir un vrai petit chef-d’œuvre. Hélas, arrivé à la Citadelle hérétique, tout devient confus. La guerre s’intensifie, les personnages se diversifient, les théories divergent. L’on apprend bien qui est vraiment Faydit, d’où il vient, et l’origine de ses pouvoirs étranges, mais l’on se demande dans quel “camp” il se situe, finalement, tant les retournements de situation se multiplient. Le finale, grandiloquent, fait intervenir deux membres de l’Ancienne Race martienne, se livrant un combat millénaire par terriens/martiens interposé. Tout cela laisse une impression plutôt brumeuse et, somme toute, inaboutie. Dommage pour un roman démarrant sur les chapeaux de roue. Claire et Robert Belmas auraient-ils dû rester sur Terre ? Je ne sais, mais si leur évocation d’une possible civilisation martienne est fort réussie, la lutte que l’on y mène paraît obscure, et surtout trop hâtivement dévoilée, pour que l’on s’y attache vraiment.


Mars Heretica, Claire et Robert Belmas, Imaginaires Sans Frontières, 334 p.


Bruno Peeters







Retour au sommaire