SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  M - R -  Petites confidences (à ma psy)


"Petites confidences (à ma psy) " de Ben Younger

Synopsis

Alors qu’elle vient de divorcer, une femme de 37 ans tente de remonter la pente grâce à sa thérapeute qui lui conseille d’enfin vivre sa vie.

En même temps, elle rencontre un jeune homme de 23 ans et malgré leur grande différence d’age ils finissent par tomber amoureux et à envisager l’avenir. le hic c’est que la psychothérapeute finit par comprendre que cette jeune femme qu’elle trouve par ailleurs très sympathique couche avec son fils-chéri. En bonne mère juive, elle ne peut accepter cette liaison et est partagée entre ses propres sentiments, son éthique professionnelle, le bonheur de son fils, et son expérience de la vie...

Avis de Valérie

Le film se déroule à New York et le réalisateur a particulièrement soigné cette ambiance multiraciale et pluriculturelle. Rafi (Uma Thurman) est une sucess-woman qui a réussit sa vie professionnelle, a un super appartement sur la Ve Avenue mais se trouve à un tournant de sa vie où son horloge biologique lui réclame un héritier. L’homme dont elle tombe amoureux est parfait, mais trop jeune pour s’engager.

La construction d’une part de l’histoire d’amour très joliement mise en scène et interprétée et d’autre part des relations mère juive-fils culpabilisé amenées par petites touches finissent par se rejoindre et donner un film intelligent, souvent marrant, très bien balancé. C’est une réussite jusqu’à la fin qui, à mon avis personnel, est bouclée à la va-vite pour faire un film faussement "indépendant" (indie).

L’Amour montre ici qu’il peut tout mais pas vaincre l’égoisme des propres désirs des amoureux. C’est à la fois décevant mais si vrai que c’en est émouvant.

Un grand bravo aux acteurs qui ont su donner à ce film une vraie coloration notamment Jon Abrahams qui sait se rendre de plus en plus visible dans les seconds plans. Puis un homme qui va faire tourner la tête de beaucoup, Bryan Greenberg qui allie grâce, sensibilité et virilité. Meryl Streep se révèle presque la moins rayonnante du lot, sa lumière étant volée par l’irradiante Uma.

Fiche technique

Date de sortie : 15 Février 2006

Avec Uma Thurman, Meryl Streep, Bryan Greenberg

Durée : 1H45

Titre original : Prime

Valérie Revelut



Retour au sommaire