SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  La Romance de ténébreuse : La Matrice fantôme




"La Romance de ténébreuse : La Matrice fantôme"
de
Marion Zimmer Bradley

Editeur :
Pocket (10 janvier 2002) - Science Fiction
 

"La Romance de ténébreuse : La Matrice fantôme"
de Marion Zimmer Bradley



+++


Mikhail Lanart-Hastur se rend au domaine Halyn, dirigé par Priscilla, sœur du dernier roi de Ténébreuse. Son oncle, le grand Régis Hastur, figure politique éminente et largement controversée, l’a chargé d’une mission délicate : déterminer si, parmi les descendants du haut lignage, l’un des fils peut assumer la fonction de souverain. Mikhail accepte difficilement sa charge de régent, et conserve un mauvais souvenir de son dernier passage sur les terres Halyn. Quatre ans plus tôt, alors qu’il n’était qu’un simple écuyer, le jeune homme avait assisté à une séance de spiritisme qui annonçait l’effondrement de la maison royale. De son côté, Marguerida, aimée de Mikhail et fille du légendaire Lew Alton, ancien représentant de Ténébreuse au conseil terrien, se conforme de plus en plus difficilement à sa condition de télépathe. Pour développer son laran, force psychique qui constitue le fondement même de la culture, elle a dû renoncer à sa vocation de musicienne et endurer les pires maux. Parvenu au domaine Halyn, escorté par ses fidèles Daryll et Mathias, le régent ne peut que constater la réalisation de la prophétie...


L’œuvre de Marion Zimmer Bradley est résolument engagée. À travers Darkover (La Romance de Ténébreuse en français), l’auteur développe depuis 1962 une réflexion douce-amère sur l’aliénation nécessaire de la volonté individuelle à l’intérêt général. Comment peut-on demeurer intègre ou libre lorsqu’il nous faut sacrifier nos aspirations particulières au nom d’une instance supérieure ? Les personnages évoluent au gré des intrigues et des manigances, se renient ou simplement vieillissent dans un cycle de romans qui ont leur place auprès de Dune et de Fondation. Un traité de pratique politique, et un roman remarquable.


La Matrice fantôme, Marion Zimmer Bradley, Pocket, coll. Fantasy. Traduction : Simone Hilling, 552 p.


Xavier Mauméjean






Retour au sommaire