SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Le Bûcher des immortels




"Le Bûcher des immortels"
de
Jonathan Carroll

Editeur :
Pocket (10 octobre 2002) - Pocket terreur
 

"Le Bûcher des immortels"
de Jonathan Carroll



+++


Jonathan Carroll est un auteur hanté. Inlassablement, il revient sur la question que nous nous posons tous : qu’est-ce que la mort ? Régulièrement ses personnages sont confrontés à une mort annoncée, qui influe sur leur vision du monde et les amène à réfléchir sur la meilleure façon de vivre le peu de temps qui leur reste. Le Bûcher des immortels ne déroge pas à la règle mais il est certainement l’un des textes les plus réussis et les plus aboutis.


Tout commence pourtant de manière très positive : Miranda Romanac est une Américaine passionnée par son travail, qui consiste à dénicher des livres rares pour de riches bibliophiles, mais elle est assez seule dans la vie. Enfin, elle trouve la perle rare, l’homme parfait, Hugh Oakley, qui répond à toutes ses attentes. Il est marié mais quitte femme et enfants pour vivre avec elle. Bientôt, Miranda est enceinte et le bonheur du couple est à son comble lorsque, brutalement, Hugh meurt. Miranda plonge alors dans un univers où le temps et les réalités se mélangent, car elle a involontairement changé le cours du destin. Il était en effet écrit que Hugh resterait avec sa femme... et de nombreuses conséquences découlent de ce changement.


Le Bûcher des immortels est donc un roman très onirique qui joue avec la notion de mondes parallèles. C’est aussi un véritable voyage intérieur qui offre à son héroïne l’occasion de tout remettre en question et de se découvrir. Foisonnant, beau et captivant, c’est une bonne porte d’entrée dans l’œuvre de Jonathan Carroll.


Jonathan Carroll, Le Bûcher des immortels, Flammarion, coll. Imagine 292 p. (Trad. Hélène Collon)


Marie-Laure Vauge






Retour au sommaire