SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Interviews -  GARRICK HAGON (STAR WARS)


Interview de GARRICK HAGON (STAR WARS)
Par GILLES DEMURGE

Dernier ajout : dimanche 8 janvier 2006

"GARRICK HAGON (STAR WARS)"

Personnage : BIGGS DARKLIGHTER

Reportage : RICHARD BLIN et GHISLAINE MELOU
Interview et texte : GILLES DEMURGE

Aimez-vous votre personnage Biggs Darkligther ?

Oh, oui ! Biggs est un type formidable, je l’adore. Déjà il a un look très original, ce qui est très agréable pour un acteur . Mais surtout Biggs est quelqu’un de très attachant, il a une personnalité complexe. Biggs réussit tout et mène une vie privilégiée sur la planète Tatooine, ce qui ne l’empêche pas dans un second temps de rejoindre l’alliance des rebelles. C’est cette évolution du personnage qui est passionnante. Je crois aussi que c’est pour cette même raison qu’il a touché autant de gens. Je crois qu’on ne rencontre jamais un succès mondial par hasard.

IL y a aussi son amitié avec Luke Skywalker...

C’est une très belle histoire d’amitié, c’est vrai. Mon seul regret, c’est que la scène où Biggs Starlighter accueille Luke, son ami d’enfance, sur la base des rebelles n’apparaisse pas dans un film. Elle a bien été filmée puis hélas coupée au montage.Heureusement cette scène a été rajoutée plus tard dans la réédition spéciale de « Star Wars ». Selon moi, cela change tout : c’est cette séquence clef qui donne tout son sens à mon personnage.

Quel est l’épisode de « Star Wars » que vous préférez ?

Je dirai sans hésitation, l’Episode 4. Parce que c’est quand même « la Guerre des Etoiles » qui a déclenché l’incroyable succès de la série. Et avec le recul, je trouve que l’émotion est bien plus forte dans l’Episode 4 que dans « l’Empire contre-attaque ».

Biggs Darklighter est présent dans l’Episode 4 mais pas dans l’Episode 5. N’est-ce pas pour cette raison que le premier a votre préférence ?

Je reconnais que cet aspect doit jouer (rires). Mais je ne suis pas le seul à penser ça. Je rencontre beaucoup de fans de « Star Wars » dans les salons internationaux consacrés au cinéma qui me disent la même chose. C’est qu’il doit y avoir une raison.

Depuis que vous êtes une star de Star Wars, c’est plus facile avec les femmes ?

Le problème, c’est que les fans de Biggs Starlighter sont dans leur immense majorité des hommes, pas des femmes (rires). Alors du coup pour moi, cela n’a pas changé grand chose, du moins dans ce domaine précis. De toute faon je suis marié, alors même si Star Wars m’avait permis d’avoir une vie sexuelle débridée, vous pensez bien que je ne l’avouerais pas dans cet interview. Jusqu’à ce jour, j’ai la chance de vivre un mariage heureux, alors je serais idiot de tout gâcher (rires).

Au moment où sort l’Episode 2 de Star Wars, n’éprouvez-vous pas un certain regret de ne plus être présent dans la série ?

Franchement non. D’abord Biggs Starlighter est mort. Même si Georges Lucas avait eu l’idée de le faire ressusciter, ce n’aurait pas été possible. A présent, j’ai plutôt l’âge de jouer le père de Biggs Starlighter. Mais pour ce qui me concerne, j’ai tourné la page. Non, hélas. Je peux vous assurer qu’il y a une vie après « Star Wars »

Comment dépensez-vous votre argent ?

Je n’ai pas de yacht, je ne possède pas de maison aux Caraïbes. Non, mon seul luxe, c’est d’avoir les moyens d’offrir de bonnes études à mes deux enfants. Ce n’est pas négligeable quand on sait que les écoles privées sont hors de prix en Angleterre. J’ai un fils de 23 ans qui étudie la finance internationale et une fille de 21 ans qui a choisi l’informatique. Le succès de « Star Wars », c’est davantage mes enfants qui en ont bénéficié.

Garrick, est-ce que « Star Wars » a changé votre vie ?

Si vous parlez de ma vie strictement privée, je vous réponds tout de suite non. En revanche, Star Wars m’a donné l’occasion de faire l’expérience de la célébrité, ce qui est déjà beaucoup, surtout quand on est comédien. Le fait d’avoir tourné dans cette série-culte m’a permis de gagner du temps dans ma carrière. Depuis la sortie de « la Guerre des Etoiles » , on m’a toujours proposé des rôles, je n’ai jamais eu de traversée du désert. Et pour un acteur, la réussite, d’est avant tout de pouvoir tourner des films ;

(Remerciement à Arkham Comics de Paris)


Retour au sommaire