SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  L’Instinct de l’équarrisseur




"L’Instinct de l’équarrisseur"
de
Thomas Day

Editeur :
Mnémos (28 mars 2002)
 

"L’Instinct de l’équarrisseur"
de Thomas Day



++++


Avec ce roman, l’auteur propose de nouveaux avatars de Sherlock Holmes et une variation de ses relations avec son concepteur. Cette fois-ci, c’est par le biais d’univers parallèles que nous retrouvons un héros fort différent de celui qui est présenté dans les récits de Watson. Dans cet univers envahi par les Worsh, (sortes de nounours venus de l’espace) Holmes est l’assassin Royal et exécute froidement les sentences. Il est flanqué d’un Watson plus proche du Professeur Challenger que du modeste chroniqueur que Conan Doyle a fait passer à la postérité. Ce dernier peut passer d’un univers à l’autre. Ce qu’il vit avec Holmes n’est que la vision déformée de ce qui se passe dans notre univers. C’est ainsi qu’il est à même de résoudre, en compagnie d’Oscar Wilde, le mystère de Jack l’Éventreur. Il est entraîné sur la piste de Moriarty et de l’Arche des Worsh dans une quête de l’immortalité.


L’Instinct de l’équarrisseur est un livre truculent, picaresque, violent, tonique, regorgeant de trouvailles farfelues, de situations décalées sans faire perdre sa cohérence au scénario. Ce roman de fiction, d’aventures met en scène des personnages romanesques et historiques tels que Oscar Wilde, Jack London, Edison, dans une intrigue dont la tension ne faiblit quasiment pas au long des 370 pages.


Un va-et-vient permanent entre les univers parallèles, apporte une grande latitude de création que l’auteur ne se prive pas d’exploiter.


Bien qu’il excelle dans l’art difficile de la nouvelle, Thomas Day a eu tout à fait raison de venir au roman, le résultat en est probant.


L’Instinct de l’équarrisseur, Thomas Day, Editions Mnémos, coll. Icares, 370 p.


Serge Perraud






Retour au sommaire