SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Glenravenne (Les pouvoirs perdus tome 1)




"Glenravenne (Les pouvoirs perdus tome 1) "
de
Holly Lisle & Marion Zimmer Bradley

Editeur :
Pocket
 

"Glenravenne (Les pouvoirs perdus tome 1) "
de Holly Lisle & Marion Zimmer Bradley



6/10

Des formes noires, se multipliaient des deux côtés, fonçant sur elles.
"Merde, hurla Jay, je veux ma bombe de gaz-poivre !"
L’une des créatures se matérialisa devant Sophie, lui sauta à la gorge dans un éclair de dents aiguës, comme des poignards. Sophie abattit l’épée comme une batte de base-ball, et lui trancha le coup. La tête vola dans les air, bouche ouverte sur une mimique muette de douleur. Sophie gronda : "Et moi, je veux une mitraillette !"

Bienvenue en Glenravenne, petit pays pittoresque et arriéré situé entre la France et l’Italie (?!?). Pour y pénétrer il suffit de consulter le guide de voyage qui a la propriété d’être magique (non ! on ne trouvera pas dans ce roman un chien géant servant de monture volante !) un magicien humain a décidé de faire venir du monde extérieur deux héroïnes afin de combattre les forces des ténèbres qui menacent le monde magique de Glenravenne. Le, pardon les problèmes, sont qu’apparemment elles n’ont aucun pouvoir magique, qu’elles ne sont pas au courant de la situation (croyant sans doute qu’il existe dans quelques endroits de la vieille Europe des lieux où l’électricité et l’eau courante ne sont pas encore installées et où on ne se déplace qu’à cheval) et qu’elles se jettent droit dans la gueule du loup.
Méler des personnages issus d’un monde moderne dans un contexte de fantaisy est une expérience originale. De plus Marion Zimmer Bradley a suivi une vieille méthode consistant à prendre une coauteur (1) et à se répartir les héroïnes (si la mentalité de leurs héroines respectives correspond à celles de leurs créatrices je m’inquiète de la santé mentale de ces dernières, à moins bien entendu qu’il s’agisse de la norme américaine). Le monde de Glenravenne est original, mais il n’est guère fouillé. Les créatures métahumaines existent : point. Elles n’ont guère de consistance hormis leur description physique. Néanmoins il existe un soupçon d’épique, malheureusement contrebalancé par quelques incohérences (l’humaine issue de notre monde qui en quelques secondes trouve la solution pour qu’un magicien centenaire puisse lancer ses sorts de manière plus efficace).

(1) cf. Chroniques de Ténébreuse (Mercedes Lackley & Adrienne Martine-Barnes), cycle des Dames du Lac (Diana L. Paxton), Cycle du Trillium (André Norton, Julian May & Elisabeth Waters), "Tigre, Feu, Flammes" (Mercedes Lackley) , nouvelles : Le prix de la gardienne, Piège de feu (Elisabeth Waters)

Damien Dhondt

Holly Lisle & Marion Zimmer Bradley _ Les pouvoirs perdus, tome 1 : Glenravenne _ (Glenraven), traduction : Elisabeth Vonarburg _ Pocket (décembre 2005) _ Réédition, poche, 512p. 7,50 eu






Retour au sommaire