SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Déchirures




"Déchirures"
de
Sire Cédric

Editeur :
Nuit D’avril
 

"Déchirures"
de Sire Cédric



Recueil de nouvelles fantastiques, horrifiques et gothiques, "Déchirures" est actuellement diffusé et distribué pour la première fois en librairie après une première édition en tirage limité saluée par la critique spécialisée.

De quoi devenir schizophrène

Sire Cédric est un auteur alternatif français né en 1974 vivant dans le sud de la France. Ancien attaché de presse des Éditions Oxymore, il est aujourd’hui traducteur, journaliste, chanteur de rock et écrivain spécialisé dans le fantastique sanglant. Il a déjà écrit et publié un certain nombre de contes et de nouvelles et Polar, une anthologie très remarquée. Voilà pour les présentations.

Ces dernières années, on a pu lire ses textes au sommaire de plusieurs recueils (aux Belles Lettres et aux éditions de l’Oxymore entre autres) et son premier ouvrage, Déchirures, vient de paraître aux éditions Nuit d’Avril.

Bibliographie
Déchirures (recueil) éditions Nuit d’Avril, 2005
Polar (anthologie) éditions de l’Oxymore, 2004

Ce recueil est complètement flippant. Plus j’avançais dans ma lecture, plus je passais de l’autre côté du miroir. Tous les monstres rencontrés sont sous mon lit, tapis dans mon placard, à attendre dans ma cave. Je deviens irrationnelle. Pourtant, je sens bien que le démon m’observe alors que je peine à m’endormir. L’unique solution réside dans l’esprit d’une enfant, dans mon esprit de gamine de 5 ou 6 ans lorsque je mettais Le Petit Chaperon Rouge entre mon matelas et mon sommier afin que le loup ne sorte pas du livre. Je pense que je garderais aussi la lumière allumée. Sais-t-on jamais ?

L’innocence bafouée et vengée reste le thème principal de cette œuvre ainsi que la culpabilité sexuelle. Le plus frappant réside dans les similitudes thématiques abordées entre Alfred Hitchcock et Sire Cédric. Dans l’œuvre du réalisateur anglo-américain, les héros bons ou mauvais sont toujours innocents. C’est d’ailleurs le thème de prédilection de Sir Alfred dans tous les sens du terme : que ce soit le « gentil » accusé à tort ou le « méchant », victime des forces du mal. Le thème de la dualité transparaît également dans la première nouvelle Sister, sorte de Dr Jekyll et Mister Hyde.

Toutes les nouvelles sont fantastiques. Mais, elles rappellent furieusement la peur ancestrale de chaque être humain : le noir, le monstre sous le lit, tout ce que nous ne comprenons ou n’expliquons pas. Au moment même où mon cerveau me suggère cette idée, la phrase d’introduction de « ça » écrit entre 1982 et 1985 par Stephen King dont Sire Cédric doit s’inspirer aussi me revient : « La magie existe ». Et avec elle, tout ce qu’il y a de bon et de mauvais. Je pourrais compléter par « La Mal existe aussi ». Qu’il se transforme en monstre métaphorique ou en skinhead.

Comme je l’ai déjà souligné, Sire Cédric manipule. J’ai adoré la fin en pointillé de Noctures la deuxième et vampirique nouvelle. Rien n’est dit mais j’ai su : le pacte avec le Diable était signé et je n’ai rien pu faire, un peu comme dans Rosemary’s baby. Officiellement, l’auteur nous « laisse le choix qu’[il] n’a jamais eu » (dixit Lestat dans Entretien avec un vampire). Mais, en réalité, je ne l’ai pas eu.

Les nouvelles sont très différentes les unes des autres. Hybrides, la troisième nouvelle, est romantique (mais, quoi de plus normal pour un écrivain sombre et gothique) et explore la mythologie des natifs Américains. Pourtant retrouver des personnages au fil des histoires, héros de l’une et personnages secondaires de l’autre, est très agréable et donne un sentiment de continuité.

L’écriture est innocente, parfois pure alors que le sujet est souvent sanglant. Mais, elle est tellement classe et prenante !

Auteur : Sire Cédric

Éditeur : Nuit D’avril

Date de parution : Octobre 2005

ISBN : 2350720128

Prix : 16,50 euros

Entretien avec l’auteur sur SF Mag.






Retour au sommaire