SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No116
110
9
 
a
o
û
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 16 000 articles
  Sommaire - DVD -  G - L -  LE BOULANGER DE L’EMPEREUR / L’EMPEREUR DU BOULANGER
LIVRES-SF-FANTASTIQUE
Voir 89 livres sur le cinéma, romans, études, histoire, sociologie...
"LE BOULANGER DE L’EMPEREUR / L’EMPEREUR DU BOULANGER"
de Cisaruv pekar / pekaruv cisar
 

ARTUS FILMS présente

LE BOULANGER DE L’EMPEREUR / L’EMPEREUR DU BOULANGER

(Cisaruv pekar / pekaruv cisar)
2 films de Martin Fric
Tchécoslovaquie - 1951
Avec Jan Werich (Rodolphe II / Matej), Marie Vasova
(Comtesse Strada), Natasa Gollova (Katrina),
Bohus Zahorsky (Lang), Jiri Plachy (Kelley),
Zdenek Stepanek (Russworm), Frantisek Fillipovsky
(astrologue), Frantisek Cerny (Scotta),
Lubomir Lipsky (alchimiste)...
Durée : 79 minutes et 63 minutes
Format : 1.33 (format original respecté) - 4/3
Couleurs
Version tchèque avec ou sans sous-titres français.
A Prague, sous le règne de l’empereur Rodolphe II, rien ne va plus ! Le peuple vit
dans la misère, tandis que l’empereur dépense des fortunes colossales pour toute oeuvre d’art. Il invite ainsi à sa cour tous les artistes du moment, mais aussi toute une ribambelle d’astrologues, alchimistes, sorciers, et autres charlatans.
L’empereur fait travailler ses chercheurs pour percer le secret de l’élixir de jeunesse. De même, il harcèle ses valets et soldats pour qu’ils trouvent coûte que coûte le légendaire Golem.
Un jour, le boulanger Matej est enfermé dans les cachots du château. Mais ce Matej ressemble bien étrangement, comme deux gouttes d’eau, à l’empereur Rodolphe II...
En 1905, Jan Werich, alors âgé de 10 ans, découvre au cinéma "Le Golem" de Paul Wegener. Cette légende va le marquer profondément, et il va y consacrer sa vie. Après une collaboration ratée avec Julien Duvivier et "Le Golem" (1936), et de nombreuses pièces de théâtre, Jan Werich va offrir au public la plus extraordinaire adaptation du mythe. "Le boulanger de l’empereur" et "L’empereur du boulanger" restent deux chefs d’oeuvre absolus, dans lesquels l’humour si particulier de Jan Werich côtoie l’occulte, le mystique et le fantastique.

Les suppléments des DVD

"Sur les traces du Golem" (11 minutes)
Documentaire tchèque de 1962.
Au travers de superbes images en noir et blanc,
nous visitons le quartier de Prague où le Golem a vu le jour.
Occulte et mystique !
"Jan Werich et le Golem" (25 minutes)
Dans l’enceinte du restaurant pragois "U Golema", le spécialiste
Ondrej Suchy, qui a écrit de nombreux livres
sur le cinéma classique, nous explique la conception
des films "Le boulanger de l’empereur" et "L’empereur du boulanger".
Bourré d’anecdotes, ce documentaire nous permet
de tout savoir sur ces films.
"Le Golem au cinéma" (14 minutes)
Blazena Urgosikova travaille au Narodni Film Archives,
qui est la cinémathèque tchèque. Elle revient sur les différentes
adaptations du Golem au cinéma, en les comparant avec celle
de Martin Fric.
"Les racines du Golem" (24 minutes)
Jeanne Rossille nous explique la naissance de la légende
du Golem, replacée dans ses sources, et son contexte
socio-historique. Extrêmement intéressant.
"Entretien avec Lubomir Lipsky" (27 minutes)
Grand acteur de théâtre et de cinéma tchèque,
frère du célèbre réalisateur Oldrich Lipsky,
Lubomir Lipsky a eu un petit rôle d’alchimiste
au langage assez particulier dans "Le boulanger de l’empereur"
et "L’empereur du boulanger". Il évoque pour nous
ses souvenirs, et revient sur sa carrière.
"Entretien avec Vera Chytilova" (9 minutes)
Grande réalisatrice tchèque, fer de lance de la nouvelle
vague, Vera Chytilova a débuté par de la figuration
pour "Le boulanger de l’empereur" et "L’empereur du boulanger".
Galerie de photos, Fiche technique, Filmographies, Livret de 8 pages. Digipack double DVD.

Ces deux comédies fantastiques tchèques sont deux petites merveilles. A tel point que l’on est en droit de se demander comment elles sont restées inédites chez nous. En effet, en 1955, comme dans tout le bloc de l’ouest, une version remontée, et amputée de plus de 30 minutes est sortie sur les écrans. Depuis, plus rien. Aucune diffusion télé, pas d’édition vidéo... C’est bien dommage. Artus Films a pour but de montrer au public français les petites perles comme celles-ci, inédites, méconnues ou oubliées.



Retour au sommaire