SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Sciences -  L’imaginaire du futur au tournant du millénaire

Article précédent :
Bon voyage Vénus express !

L’imaginaire du futur au tournant du millénaire

Article suivant :
Pluton a-t-elle trois lunes ?


Echange et diffusion des savoirs,
cycle "Einstein 1905 : l’année magnifique"

L’imaginaire du futur au tournant du millénaire
par Gilbert Hottois

Conférence 8 décembre 2005
à l’Hôtel du département des Bouches-du-Rhône
18 h 45 . ENTREE LIBRE

Aux limites de prospectives plus ou moins réalistes de la science-fiction, l’imaginaire moderne est fortement associé aux techno-sciences. Elles semblent ouvrir à l’inimaginable les chemins du possible, comme elles semblent aussi enfermer le possible dans leur propre logique et leur nécessité propre.

Cette situation, aux frontières où s’entremêlent savoirs, espoirs et craintes, s’exprime avec vigueur, notamment autour des techno-sciences biomédicales, de la bioéthique, du biodroit et de la biopolitique.

La littérature, avec Huxley en particulier, a donné ses lettres de noblesse à cette thématique.

Gilbert Hottois qui se dit lui même, avec modestie, lecteur occasionnel mais fidèle de littérature de science-fiction, se propose d’examiner, sur quelques illustrations, comment l’imaginaire contemporain, sous les figures du désir ou de la répulsion, projette la société et l’histoire à partir des questions et des hypothèses, théoriques et pratiques, des techno-sciences.

Philosophe des sciences, Gilbert Hottois est professeur à l’Université libre de Bruxelles. Ses réflexions sur la bioéthique et les techno-sciences font référence. Pour lui, le concept de techno-sciences traduit une réalité de notre temps, qui est le moteur de l’évolution. Selon lui, les philosophes traitent de problèmes techno-scientifiques dépassées faute d’être suffisamment avertis de l’actualité et des perspectives. Regrettant le retard de la culture philosophique en la matière, il défend ardemment la nécessité d’une réflexion philosophique sur les techno-sciences plus poussée qu’elle ne l’est aujourd’hui. Membre du Comité d’orientation scientifique et stratégique du Collège de France dont il a été professeur invité, il est en Belgique membre du Comité consultatif de bioéthique et de de l’Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts. Il assure également la vice-présidence de l’Association des sociétés de philosophie de langue française.

Qu’est-ce que la bioéthique ?, Vrin (Chemins philosophiques), 2004 ; Philosophies des sciences, philosophies des techniques, Odile Jacob, 2004 ; Species Technica, Vrin, 2002 ; Penser la logique, De Boeck, 2002 ; Techno-science et sagesse ?, Ed. Pleins Feux, 2002 ; La Nouvelle encyclopédie de bioéthique. Médecine, environnement, biotechnologie (avec Jean-Noël Missa), De Boeck, 2001 ; Philosophie et science-fiction (dir.), Vrin 2000 ; Essais de philosophie bioéthique et biopolitique, Vrin, 1999

Les conférences se déroulent à l’Hôtel du département des Bouches-du-Rhône
52 avenue de Saint-Just 13004 Marseille Métro Saint-Just

Programmes et informations :
Echange et diffusion des savoirs 16 rue Beauvau 13001 Marseille tel. 04 96 11 24 50
contact@des-savoirs.org . Ce programme est accessible sur www.cg13.fr




Retour au sommaire des infos Sciences
S'inscrire à infosfmag
Adresse du service :fr.groups.yahoo.com