SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  La variable de Berkeley




"La variable de Berkeley"
de
Nicola Fantini

Editeur :
Fleuve Noir (5 avril 2001)
 

"La variable de Berkeley"
de Nicola Fantini



++


La littérature SF italienne commence à arriver de ce côté des Alpes. Après Valerio Evangelisti, Luca Masali, voilà Nicola Fantini qui a déjà remporté pour ce roman le prix Cosmo 1994 et qui pratique aussi la poésie. Ce roman est à placer dans la mouvance cyberpunk. La Terre a été victime de catastrophes et l’Italie est un pays ravagé où la population répartie entre les privilégiés et les déshérités survit. Ahram Lee Coxie se retrouve empêtré dans une enquête dont il aurait aimé se passer. Une tueuse s’en prend à certains pontes et les services de sécurité comptent sur le runner pour mettre à jour ce qu’ils croient être un complot. On arrive difficilement à rentrer dans le monde mis en place par l’auteur. On perçoit mal la façon dont il fonctionne et les décors sont souvent laissés dans le flou. On nage dans un ensemble de concept mis en place pour donner de la consistance à son univers sans forcément réussir à les comprendre. Il est agaçant de suivre une histoire dans un univers cyberpunk qui reste juste une esquisse, reste l’histoire qui sans être exceptionnelle se laisse lire.


Nicola Fantini, La variable de Berkeley, Fleuve Noir, 376 p. Trad. Jean-Pierre Pugi


Olivier Collin






Retour au sommaire