SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Sciences -  Véhicule nanoscopique

Article précédent :
De l’ilménite sur la Lune

Véhicule nanoscopique

Article suivant :
Dioné dans la banlieue de Saturne


Cette voiture ne mesure que 3 nanomètres sur 4 alors qu’un cheveu humain mesure environ 80.000 nanomètres de diamètre.

Les chercheurs de la Rice University (Houston, USA) être parvenus à leur but : ils ont construit une nano-voiture qui roule. Le véhicule est réduit à sa plus simple expression : un H équipé de quatre fullerènes, des molécules de carbone sphériques composées de 60 atomes. Restait à s’assurer que l’ensemble ne se déplaçait pas en glissant sur une surface mais bien en roulant. Autrement dit dans une direction perpendiculaire à l’axe des roues -les fullerènes.

Le ‘’constructeur’’ James Tour a fait appel à un collègue, Kevin Kelly, spécialiste de la microscopie à effet tunnel, pour observer le comportement du nano-véhicule. Celui-ci était posé sur de l’or. A la température de 200°C les roues n’étaient plus liées à la surface et pouvaient se déplacer librement, explique Kelly, et les chercheurs ont pu étudier l’axe de déplacement du véhicule. Son mouvement correspond bien à une rotation des roues, se félicitent les chercheurs, qui publient ces travaux dans les Nano Letters.

Recueilli par Alain Pelosato
D’après sciences et avenir




Retour au sommaire des infos Sciences
S'inscrire à infosfmag
Adresse du service :fr.groups.yahoo.com