SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  S à Z -  Trauma


"Trauma"
de Marc Evans

Avec Colin Firth, Mena Suvari, Tommy Flanagan
La Fabrique de Films

Le cinéma britannique est un des meilleurs au monde. Mais contient aussi son lot de ratages. Comme ce « Trauma » dont on n’attendait pas grand chose, c’est vrai vu qu’il s’agissait du nouveau film de Marc Evans qui avait eu son petit succès avec le pourtant très mauvais « My little Eye » (prix vidéo inédit Gérardmer 2003) et son jeu de voyeurisme dans une maison qui se révélait être le délire d’internautes psychopathes. Le gars remet le couvert de la prétention dans le genre (comprenez qu’il veut réinventer quelque chose en le traitant de façon sérieuse, noire, redondante, etc...) avec ce « Trauma » qui faisait partie de la sélection 2005 en compétition à Gerardmer (tudiou, dans la série des petits prétentieux de l’année, il y avait celui-ci déjà, et aussi l’exécrable « Trouble », l’hispanique « Hypnos » qui ne nous réveillait qu’à chaque apparition de sa très belle actrice, le pathétique « La mort blanche » venu du Québec, c’était gratiné le crû 2005 !).En se réveillant d’un long coma, Ben (Colin Firth, qui peut être brillant comme dans « Bridget Jones » ou « La jeune fille à la perle » ou carrément mauvais comme ici !) découvre que sa femme a trouvé la mort dans un accident de voiture. Mais il n’a aucun souvenir. En cherchant à reconstruire son passé, Ben affronte des démons et des fantômes... Réels ou issus de son imagination malade ?
Quel suspense ! Il n’y a rien de plus rébarbatif qu’un film fantastique ou du moins vendu comme tel qui veut se la jouer cartésien, intelligent et sérieux. Ou alors, il faut être un Maître dans le genre et ça, c’est rare. Combien de ratages flagrants pour des réussites telles que « L’échelle de Jacob » (meilleur film d’Adryan Lyne, au passage), « Usuals suspects » (comment ça, pas fantastique : un type qui se prend pour le Diable en personne, c’est pas fantastique ?), « Faux-semblants » chef-d’œuvre imparable. Bref, toujours est-il que « Trauma » appartient bien à la famille de ceux qu’on oublie vite. L’intrigue se traîne, les coups de théâtre n’ont aucun impact vu que l’ensemble de l’intrigue n’arrive jamais à nous tenir en haleine. Et quand arrive le dénouement, on ne peut que laisser échapper un long soupir pour avoir supporter tout ça pour ça pendant une heure et demi. Mais le pire, c’est ce sentiment d’extrême prétention qui nimbe tout le film et qui achève de nous le rendre antipathique. Question bonus, on a droit un petit tour du côté des coulisses sans intérêt, et en plus, après avoir supporté Colin Firth et sa tronche d’amnésique, se jeter là-dessus relève quand même d’un profond masochisme !

Stéphane Thiellement

Note : 1/10 DVD : 2/10 (copie bonne, format d’origine 1.85 image 16/9ème)
Bonus (vostf) : making-of ; bande-annonce



Retour au sommaire