SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Confrérie des loups, tome 1 : la dernière chance




"Confrérie des loups, tome 1 : la dernière chance"
de
David Farland

Editeur :
Pocket (15 avril 2001)
 

"Confrérie des loups, tome 1 : la dernière chance"
de David Farland



++


Les Seigneurs des Runes sont dotés du pouvoir de devenir des surhommes en s’appropriant les attributs physiques et/ou intellectuels de leurs sujets : Dons de Vue, d’Odorat, de Voix, de Force, de Métabolisme, de Constitution, d’Agilité, de Charisme, d’Intelligence, etc.


Un nouveau Roi de la Terre est apparu après que son père eut succombé au cours de la bataille l’opposant à Raj Ahten, le Seigneur-Loup détenteur de milliers de dons, qui rêve de prendre le contrôle absolu des royaumes du Rofehavan. Mais, très vite, le Roi de la Terre est confronté à une menace bien plus redoutable encore : les Maraudeurs, des monstres qui n’étaient plus sortis de leurs tanières depuis des siècles et se massent désormais aux frontières des territoires humains, frappant sans distinction les soldats et les populations civiles des deux camps. Le Roi de la Terre ne voit alors plus qu’une solution : s’allier avec Raj Ahten, même si cela apparaît comme étant contre nature. À cet effet, il envoie Borenson, son garde du corps négocier avec la favorite du harem de Raj Ahten tandis qu’une idée saugrenue germe dans l’esprit de l’épouse de Borenson, qui envisage à son tour de devenir un Seigneur-Loup en acceptant de recevoir des attributs d’animaux au mépris d’un tabou majeur chez les Seigneurs des Runes. Le Roi de la Terre, qui aspire à sauver l’Humanité tout entière, devra alors faire appel à tous ses pouvoirs pour briser le Sceau de la Désolation, invoqué par le Mage Funeste.


Dans les deux tomes que constituent La Confrérie des Loups, David Farland nous plonge dans un univers d’heroïc-fantasy où prédomine la magie et où se côtoient toutes sortes de personnages et/ou de créatures terrifiantes : Tisseurs de Flammes, Mages Aquatiques, Maraudeurs, Femme Verte, Éclats Invincibles, Éclats Ténébreux, Greaks ou encore Chevaliers Équitables n’ayant prêté qu’un seul serment celui de détruire les Seigneurs-Loups. Dans cet éternel combat entre le Bien et le Mal s’entrecroisent au fil des chapitres magie, héroïsme, alliance, mésalliance et trahison.


David Farland, La Confrérie des Loups (La Dernière chance, Tome I, 352 p. et Le Sceau de la désolation, Tome II, 378 p.), Pocket, coll. Fantasy, Trad. Isabelle Troin.


Josèphe Ghenzer






Retour au sommaire