SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Sciences -  "Personnalité Encline à la Fantaisie" et OVNI


Article précédent :
Dioné dans la banlieue de Saturne

"Personnalité Encline à la Fantaisie" et OVNI

Article suivant :
Rencontres ufologiques de Châlons en Champagne : un succès



Lors des rencontres ufologiques de Châlons en Champagne (14, 15 et 16 oct. 2005), Jean Michel Abrassart, collaborateur de Sfmag, a présenté une conférence en tout début de la manifestation.
JM Abrassart est psychologue et sociologue. Il vient de passer son DEA sur le thème des facteurs prédispositionnels... (voir en bas de la page)
Il est impossible de résumer une riche contribution.
Nous vous en donnons donc le plan détaillé.

Implication de la Personnalité Encline à la Fantaisie dans l’explication du phénomène OVNI

Jean-Michel Abrassart

Les différentes approches du phénomène ovni
n L’hypothèse extraterrestre
n L’hypothèse paranormale
n L’approche sceptique

L’approche sceptique
n Le mouvement sceptique (monde anglo-saxon)
n La zététique (monde francophone)
n Le modèle sociopsychologique/la « nouvelle ufologie » (Monnerie)
n Le modèle réductionniste composite (Maugé)

Fondement théorique de l’approche sceptique
n L’absence de preuves robustes en faveurs de l’HET (preuves vs. indices)
n Le rasoir d’Ockham
n Le principe de Carl Sagan : « Une hypothèse extraordinaire demande des preuves extraordinaires »

Qu’est-ce qu’une preuve en faveur de l’HET (Hypothèse Extra Terrestre) ?
n Un échantillon de technologie indubitablement extraterrestre (un vaisseau spatial en état de marche serait parfait) disponible à l’examen de l’ensemble de la communauté scientifique.
n Un échantillon de biologie indubitablement extraterrestre (un extraterrestre vivant serait parfait) disponible à l’examen de l’ensemble de la communauté scientifique.

Les indices
n Le témoignage humain
n Les photos
n Les traces physiques
n Les détections radars

Le témoignage humain
n Les erreurs d’étiquetages
n Les méprises complexes
n Les faux
n Les fabulations
n Les faux souvenirs
n Les hallucinations

Stimuli potentiels pouvant générer une vision d’OVNI :
n Causes naturelles (Vénus, la lune, une météore, un nuage lenticulaire, des phénomènes atmosphériques, etc.)
n Des engins volants bien connus mais mal identifies (avions, fusées, satellites, etc.)
n Des appareils militaires secrets
n Autres (ballons gonflables, skytracer, etc.)

L’indiscernabilité OVNI <-> OVI

n Il n’y a pas de critère(s) objectif(s) pour déterminer si nous sommes devant un cas OVNI (extraterrestre) ou un cas OVI (prosaïque).
n Définition négative du cas OVNI : « Les cas OVNIs sont ceux dont on a épuisé toutes les explications prosaïques possibles ». Mais on ne peut pas en être certain.

Et la personnalité encline à la fantaisie dans tout ça ?
n Wilson, S. C., & Barber, T.X. (1983). The fantasy-prone personality understanding imagery, hypnosis, and parapsychological phenomena. Dans Imagery : Current theory, research, and application. New York : Wiley.

Caractéristiques
n le sujet passe le plus clair de son temps d’éveil à imaginer
n le sujet a la capacité d’halluciner des objets et d’éprouver pleinement ce qu’il imagine “ aussi réel que le réel ”
n le sujet rapporte des expériences de voyances et de sorties hors du corps
n le sujet rapporte des difficultés à différencier les événements imaginaires des événements réels
n le sujet a une conscience sociale qui fait qu’il garde sa vie imaginaire plutôt secrète

Implications ?
n Les enlèvements allégués par les extraterrestres
n Les visions d’OVNI

n Les vagues d’OVNI/La Vague Belge ? « Lorsque les médias font penser au public que des ovnis sont dans les environs, de nombreux objets prosaïques peuvent être pris pour des vaisseaux spatiaux extraterrestres (spécialement la nuit). Les nouveaux témoignages s’ajoutent à l’excitation de masse, qui enfle et apporte son nouveau lot de témoignages. Finalement, la vague s’arrête lorsque les médias se désintéressent du sujet » (P. J. Klass, 1986, « UFOs - The Public Deceived »).

Abrassart, J.-M. (2004). Facteurs prédispositionnels et situationnels influençant la croyance au paranormal. Recherche de Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) en psychologie (non publié). Louvain-la-Neuve : UCL.

n Nous avons envoyé par la poste et donné de la main à la main 200 questionnaires en Belgique et dans le nord de la France. Nous avons reçu au total 134 questionnaires de retour
n Mesure de la croyance au paranormal : la « Paranormal Belief scale » de Jerome J. Tobacyk et G. Milford (1983)
n Mesure de l’engagement dans l’imaginaire : Wilson-Barber Inventory of Childhood Memories and Imaginings ” (WBICMI), version modifiée par Susan A. Myers (1983)
n Corrélation significative et positive entre la croyance au paranormal et l’engagement dans la vie imaginaire r (131) = 0,42, p < 0,01




Retour au sommaire des infos Sciences
S'inscrire à infosfmag
Adresse du service :fr.groups.yahoo.com