SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No116
110
9
 
a
o
û
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 16 000 articles
  Sommaire - DVD -  G - L -  La Voix des morts (white noise)
LIVRES-SF-FANTASTIQUE
Voir 89 livres sur le cinéma, romans, études, histoire, sociologie...
"La Voix des morts (white noise)"
de Geoffrey Sax

De Geoffrey Sax
Avec Michael Keaton, Deborah Kara Unger
Universal Vidéo

Pauvre Michael Keaton ! Déjà qu’à l’époque de « Batman » et « Batman le défi », tous deux signés Tim Burton, il était violemment décrié, sa carrière n’a jamais connu de fulgurants exploits qui l’auraient placé dans un bon peloton de têtes d’affiches du cinéma. Faut dire qu’il a un look des plus fadouilles qui s’accorde à merveille avec des rôles adéquats. Sa meilleure prestation ? Celle de l’agent du FBI nul dans « Hors d’atteinte » de Steven Soderbergh.
Autrement, bernique, nada, Keaton ne marque personne. Et si aujourd’hui on le retrouve en guest-star de « La coccinelle revient », il reconnaît lui-même que c’est du purement alimentaire. Et juste avant, il y eut cette « Voix des morts », variante de ghost-story s’appuyant ce coup-ci sur les phénomènes radios qui intercepteraient des ondes émanant de voix de l’au-delà.
Jonathan Rivers vient de perdre sa femme. Veuf inconsolable, il est un jour accosté par un homme qui lui dit converser avec elle via les EVP, des voix électroniques qui seraient celles de disparues. D’abord sceptique, Jonathan accepte une fois d’écouter un message et reconnaît la voix de sa femme. Qui lui apprend que sa mort n’était pas si accidentelle, que d’autres vont arriver. Une course contre la mort s’engage alors pour Jonathan s’il veut sauver d’autres vies, en même temps que se profile une effroyable vérité.
Sérieusement, ça commence bien. Mais quand arrive la révélation qui s’ouvre à Jonathan, tout s’écroule. Le phénomène en lui-même n’est déjà pas si convainquant, qu’à peine converti à son éventuelle existence, tout disparaît avec une pirouette scénaristique qui plombe littéralement le film. Dépourvu en plus d’une réelle ambiance et surtout d’une véritable tension, « La voix des morts » n’est guère plus aidé par une réalisation sans réelle surprise, ni par un Michael Keaton fidèle à lui-même, à savoir passe-partout voir insignifiant. Seul la fin du film surprendra, par une chute comme on en voit peu au cinéma en ce moment. Mais par rapport à l’ensemble, c’est bien peu. Question bonus, on retiendra surtout le reportage sur les EVP qui nous en apprend un peu plus sans pour autant motiver notre attention pour une seconde vision. Comme quoi, c’est bien de chercher l’originalité, encore faut-il la trouver. Dans le cas des ghost-stories, ce n’est certainement pas cette « Voix des morts » qui y changera quelque chose.

Stéphane Thiellement

Note : film : 1/10 DVD : 4/10 (copie excellente, format 2.35 image 16/9ème, vostf)
Bonus : making-of ; bande-annonce ; reportages sur les EVP ; commentaire audio du réalisateur et de Michael Keaton.



Retour au sommaire