SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Anges et Démons




"Anges et Démons"
de
Dan Brown

Editeur :
Edition JCLattès
 

"Anges et Démons"
de Dan Brown



572 pages

Note : 10

Quatrième de couverture :
Une antique confrérie secrète : les Illuminati. Une nouvelle arme dévastatrice : l’antimatière. Une cible invraisemblable : le Vatican. Robert Langdon, le célèbre spécialiste de symbologie religieuse, est convoqué au CERN, en Suisse, pour déchiffrer un symbole gravé au fer rouge retrouvé sur le corps d’un éminent homme de science. Il s’agirait d’un crime commis par les Illuminati, une société secrète qui vient de resurgir après une éclipse de quatre siècles et a juré d’anéantir l’Eglise catholique. Langdon ne dispose que de quelques heures pour sauver le Vatican qu’une terrifiante bombe à retardement menace ! Après le succès international du Da Vinci code, cette nouvelle enquête de Robert Langdon nous entraîne à Rome, dans ses églises et ses catacombes, au cœur même du Vatican où les cardinaux sont réunis en conclave.

L’histoire :<BR>
Le plus grand pôle de recherche scientifique au monde, le CERN (Centre européen pour la recherche nucléaire), a réussi à produire les premiers atomes d’antimatière qui est la plus puissante source d’énergie connue. Mais l’antimatière est extrémement instable. Leonardo Vetra, un prêtre scientifique et sa fille Vittoria, on réussi l’exploit de fabriquer un container spécial qui permet de garder l’antimatière. Mais quand il est éloigné de son socle, on ne dispose que de 24 h avant que l’antimatière n’explose (et un seul gramme d’antimatière recèle autant d’énergie qu’une bombe nucléaire de 20 kilotonnes ! )
Leonardo Vetra est sauvagement assassiné. On retrouve gravé sur son torse un symbole des illuminati, une secte ancienne dont le rêve était d’anéantir l’église catholique et le Vatican. Maximilian Kohler, le directeur général du CERN fait appel aux compétences de Robert Langdon, LE spécialiste américain de symbologie religieuse. Celui-ci fait équipe avec Vittoria pour retrouver l’antimatière dérobée par les Illuminati. Leur voyage les emmène à Rome où les meurtres horribles des cardinaux souillent de merveilleux monuments tandis que les cardinaux tentent d’élire leur nouveau pape. Le duo n’a que quelques heures pour empêcher l’explosion de l’antimatière en suivant la voie de l’illumination tracée par Galilée et indiquée par des anges...

Comme beaucoup je pense j’ai lu ce roman après Le Da Vinci Code, malgré sa date antérieure. Je m’attendais à un livre correct, sans plus. Et au début j’ai été un peu déçue. Il est vrai que les ressemblances entre les deux romans sont frappantes : outre le fait de retrouver le héros Robert Langdon ce qui est plutôt normal, l’héroïne se trouve également être une belle jeune femme élevée par l’homme qui vient d’être assassiné qui a été bien evidemment prise de la même passion. On retrouve aussi dans les deux cas une secte anti catholique. Dans ce roman il ne s’agit plus du prieuré de Sion mais des Illuminati, un groupe anéanti par l’église et composé principalement de scientifiques..
Passé ces ressemblances, Anges et Démons est vraiment un bon thriller religieux et scientifique et on ne s’ennuie jamais. Les rebondissements sont très nombreux et les coups de théatre présents jusqu’à la toute fin de l’histoire. Au bout du compte, je l’ai trouvé même meilleur que le Da Vinci Code et je dois bien avouer que Dan Brown n’a pas son pareil pour parler des monuments, oeuvres d’art et légendes pour les mettre en scène dans un thriller haletant.

Nat






Retour au sommaire