SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Indomptable Fleur ; Le Masque de l’autre




"Indomptable Fleur ; Le Masque de l’autre"
de
G.-J. Arnaud

Editeur :
Fleuve Noir
 

"Indomptable Fleur ; Le Masque de l’autre"
de G.-J. Arnaud



10/10

G.-J. Arnaud fait partie de ces « fondus » de l’écriture, de ces « graphophages » pour qui la vie ne peut se concevoir sans une histoire à raconter, un récit à entamer, une intrigue à développer. Mais pourquoi se plaindre de tels auteurs ? Ils viennent partager leur trop vive imagination avec nous, lecteurs, et nous entraîner dans des aventures épiques, dans des univers que notre routine quotidienne nous empêche d’entrevoir seul.
Indomptable Fleur et Le Masque de l’autre sont respectivement le vingtième et le vingt et unième opus de La Nouvelle Période, série débutée en février 2001. On y retrouve tous les antagonistes dont nous suivons les diverses tribulations dans ce monde qui revient vers le froid. L’essentiel de l’action se déroule dans l’hémisphère sud, entre les Kerguelen et l’Amérique, là où les Aiguilleurs ont installé leurs bases pour la reconquête de ce monde glaciaire. Lien Rag a de nouveau disparu après avoir tenté de s’emparer de Grand Maître Lascasas. Il voulait prouver au monde que cette Caste n’est pas invincible. Sa fille, Fleur, a sauté en parachute sur le secteur amazonien, là où le Dirigeavion est coincé sous des tonnes de bois gelé. Parallèlement, Liensun « libéré » de l’emprise de son père assure son rôle de Président avec vigueur ; Kurty se retrouve avec la momie de son père revenue dans La Locomotive-Dieu. La gigantesque panne électrique qui affecte l’hémisphère nord est-elle le résultat d’une offensive des logiciels biologisés d’Altair ? Etc. À chaque page, il se passe quelque chose ! Il est vrai que G.-J. Arnaud possède, avec cette fresque, des ressources énormes, que ce soit avec ses galeries de personnages ou les possibilités de développement des péripéties.
Une fois encore, on reste émerveillé par la faconde de cet auteur, par son art du récit, par sa façon d’appréhender une situation pour en faire une intrigue au suspense permanent, par sa capacité à toujours innover. G.-J. Arnaud est vraiment un « phénomène » et il mérite tout à fait la place qui lui est faite parmi les Géants de la littérature de l’imaginaire. Son cycle des glaces restera, à n’en pas douter, dans l’Histoire, avec un grand H, de la littérature vivante. Et je pense aux nombreuses heures de bonheur que se préparera le lecteur de 2605, lorsqu’il ouvrira le premier volume de la saga.
Espérons qu’à cette époque, les éditeurs ne reprendront pas les couvertures de Jozelon ! Un auteur devrait avoir son mot à dire sur ce sujet !

Serge Perraud

Indomptable Fleur ; Le Masque de l’autre, G.-J. Arnaud, Fleuve Noir, La Compagnie des Glaces Nouvelle époque, décembre 2004 et janvier 2005, 284 pages par volume, 6,50 €






Retour au sommaire