SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Sciences -  Et si les singes ne l’avaient pas remporté ?

Article précédent :
Découverte d’une atmosphère autour d’Encelade (satellite de Saturne)

Et si les singes ne l’avaient pas remporté ?

Article suivant :
Le phénomène TOY ou Le bébé extraterrestre


Vous est-il déjà arrivé de vous demander quelle tête vous auriez si l’évolution avait pris un autre départ que celui déjà connu, à savoir nos frères les singes ???
C’est à cette épineuse et passionnante question qu’une théorie scientifique répond avec autorité.
Ainsi, nous savons que, parmi la variété des dinosaures qui peuplaient la Terre il y a soixante-cinq millions d’années, il existait des créatures de toutes les tailles imaginables et de toutes les formes possibles. Or, savez-vous qu’une espèce particulière avait notre taille, se déplaçait sur deux pattes et était même doté d’un cerveau à la taille comparable à la notre. Alors que notre singe n’en était encore qu’au stade du rongeur, les Sténonychosaures constituaient une catégorie d’animaux à part et très évoluée. Peau de lézard, allure qui évoquait les Kangourous contemporains, yeux en forme de soucoupes capables de voir devant et derrière leur tête, ces créatures étaient probablement les plus intelligentes de leur ère. De plus, il pouvaient chasser la nuit, étaient dotés de formidables griffes rétractables, de longs doigts et de longs orteils aux remarquables capacités de préhension, comme de pouvoir s’emparer d’une pierre et la jeter, comme nous.
Ce sont les professeurs Canadiens Dale Russel et R. Seguin (Ottawa) qui sont à l’origine de cette brillante thèse qui circulait déjà depuis plus de dix ans quand même mais sans fondement. Or, d’après eux, le lien est fait. Ces Sténonychosaures disposaient d’une capacité d’analyse de l’environnement exceptionnelle faisant d’eux une espèce dominante à leur époque. Un squelette retrouvé dans l’Alberta (Canada) confirme de façon stupéfiante la thèse de ces deux scientifiques. Les études ont révélé que ces dinosaures avaient des zones d’activités cérébrales très différentes des autres espèces de dinosaures. Comme nous, ils avaient le cervelet et le bulbe rachidien anormalement développés et pouvaient comprendre, réfléchir, mettre au point une stratégie de chasse, et, prodige des prodiges, chasser en groupe, pistant les proies, les rabattant et les gardant prisonnières par encerclement. Ils ressemblaient beaucoup aux Kangourous, mais il est fort à parier que, selon la quasi certitude des deux scientifiques, ces dinosaures auraient bien pu développer avec l’évolution des schémas équivalents si ce n’est supérieurs aux singes, et devenir vraiment les hommes de maintenant. Mais le sort en a voulu autrement, heureusement pour nous, quoique........




Retour au sommaire des infos Sciences
S'inscrire à infosfmag
Adresse du service :fr.groups.yahoo.com