SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  S à Z -  Top gun - Edition Collector


"Top gun - Edition Collector"
de Tony Scott

Avec Tom Cruise, Kelly McGillis, Val Kilmer
Paramount Vidéo

Encore une Edition Collector qui mérite amplement son label. En effet, sur le second disque, vous trouverez un très long retour sur le film d’à peu près 3 heures avec les interventions de quasiment tout le monde (sauf l’acteur Tom Skerritt et le producteur Don Simpson, ce dernier étant mort il y a maintenant quelques années, officiellement d’une « attaque cardiaque », officieusement d’une surdose de consommation de « sucre glace »...). Et là, ça vaut le déplacement. Mais replaçons déjà le film dans son contexte historique.
En 1986 sort Top Gun, film à la glorification de l’école aéronavale spécialisée dans la formation de pilotes de chasse émérites. Maverick est un de ces jeunes pilotes pédents, sur de lui, arrogant. Il se retrouve avec son navigateur à Top Gun, pour un stage de perfectionnement de 3 semaines. Au délà de ses prouesses physiques, cette période révèlera en lui sa véritable nature liée à un secret d’enfance qu’il n’arrive pas à surmonter.
Une histoire relativement banale, qui pourtant fit un triomphe planétaire, le succès étant dû à une bande originale plus que performante, à des images assez spectaculaires car en plus réalistes à savoir que tout fut fait avec de véritables avions de chasse (F-14 Gruman baptisé Tomcat, ça, ce sont des souvenirs de jeunesse et d’heures passées à faire des maquettes !) ou de gigantesques maquettes. Et puis, il y avait la Tom Cruise ‘s touch, l’acteur qui venait de rencontrer un premier succès avec la comédie Risky business, et venait de terminer le superbe Legend qui se planta magistralement au box-office, vit avec Top Gun sa carrière passer du potentiellement star à méga star. Bon, tout ça on le sait, on pense ce qu’on veut du film (du génialement bourrin au nul total, suivant les avis), toujours est-il qu’aussi incroyable que cela puisse paraître, après avoir vu les bonus de ce Collector, on risque de revoir son avis vers le positif ! En effet, et cela est surtout dû sur le disque 2 à « Danger zone : retour sur Top Gun ». Tout le monde parle, ça va des acteurs (le très bavard Rick Rossovitch, qui est le plus révélateur des « coulisses » du film) qui avouent avoir été traité comme des rois, faisant la foire 3 soirs par semaine, et reconnaissant qu’en vrai, ces pilotes de chasse sont une race à part, du pur concentré d’égocentrisme prétentieux faisant d’eux des surhommes ! On apprend aussi que Kilmer et Cruise ne s’entendaient guère sur le plateau, certaines répliques n’étaient pas écrites mais Kilmer se fit un plaisir de balancer des vannes à son comparse qui restèrent dans le film. Et Kilmer d’avouer que c’est peut-être pour ça que Cruise ne l’a jamais rappelé. Kilmer qui fut aussi le seul à ne jamais monter dans un avion de chasse pour les répétitions ! Bon, il y en a plein d’autres du même acabit mais passons à l’aspect technique. Tony Scott avouant que si il fut le choix pour Top Gun, ce ne fut pas à cause de son excellent Les prédateurs mais à cause d’une pub pour Saab où il filmait aussi un avion de chasse ! Et le réalisateur de raconter comment il voyait le film, comment il paya de sa poche 25.000 dollars pour qu’un porte avions ne change pas de cap afin de garder le même angle avec le soleil, comment le film terminé fut si mauvais qu’il faillit se faire tuer par Simpson avant que ce dernier, son associé Jerry Bruckheimer, lui-même et le monteur reprennent des rushes, ré-enregistrent des dialogues et firent du film ce qu’il est aujourd’hui. Tout cela n’est qu’une petite partie de la richesse de ce documentaire qui n’hésite pas à interviewer les militaires conseillers sur le film à l’époque et qui ne se montrent pas tout le temps tendres à l’égard du projet, et l’ensemble démontre alors que Top Gun ne fut pas aussi simple à faire et qu’il a plus de mérite qu’on ne le pensait initialement. Ils ont raison sur un point : c’est le meilleur fait à ce jour sur l’aviation militaire actuelle du moins en ce qui concerne les prises de vues aériennes. En complément à tout ça, des reportages d’époque (Tom Cruise, cheveux longs, catogan : horrible !), tout ce qui constitue le top du top d’une édition collector digne de ce nom. Mais malheureusement, on déplorera par contre un énorme bémol à ce DVD : une copie pas des plus parfaites concernant le film. Quand on se rappelle l’excellence de la restauration d’un Il était une fois dans l’ouest, on sait que l’éditeur, comme tous les autres d’ailleurs, peut faire du parfait quand il le veut. Dommage, on tenait là autrement un des meilleurs DVD de cette année.

Stéphane Thiellement

Note : film : 7/10 DVD : 8/10 (copie bonne, format cinéma 2.35, image vidéo 16/9ème anamorphique, vostf)
Bonus : disque 1 : commentaire audio de Tony Scott, J. Bruckheimer et d’officiers de l’US Navy ; clips vidéo des tubes issus de la B.O.
Disque 2 : Danger zone : retour sur Top Gun : près de 3 heures d’entretiens et de reportages ; documentaires d’époque sur les entraînements des acteurs, interview de Tom Cruise.



Retour au sommaire