SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Les marionnettes de l’ombre




"Les marionnettes de l’ombre"
de
Orson Scott Card

Editeur :
L’Atalante
 

"Les marionnettes de l’ombre"
de Orson Scott Card



9/10

Les marionnettes de l’ombre est le troisième roman de Scott Card racontant la jeunesse de Peter Wiggin et ses débuts au poste d’Hégémon après la victoire de son frère sur les Doryphores. Cette fois-ci, Peter n’écoutant que lui-même décide de libérer le redoutable Achille, psychopathe fou et manipulateur de génie, en espérant pouvoir le contrôler et s’en servir pour augmenter le pouvoir de l’Hégémonie. Dans ce roman, Scott Card a décidé de mettre en lumière les personnages secondaires de ses autres romans. Dans un style toujours aussi clair et fluide, on suivra avec plaisir les aventures de Bean et Petra tout en découvrant d’importants éléments de leur passé. Le roman plutôt léger comparé aux précédents de la même saga s’articule autour d’une action soutenue, propagande, manoeuvres désespérées et tentatives d’assassinat, mais surtout autour des sentiments et des différentes réactions adolescentes des héros. On suivra avec tendresse les efforts que déploiera Petra pour porter les enfants de Bean et la naissance de leur couple. On sourira à certaines réactions de Peter, le passage où sa mère le lève de son lit de force étant un vrai petit bout de bonheur. Les parents de Peter sont d’ailleurs enfin des personnages principaux et non plus seulement des faire-valoir pour leurs enfants. Il faut également parler du livre en lui-même, encore une fois les éditions L’Atalante réalise un petit chef-d’oeuvre doté une couverture superbe et d’un papier d’excellente qualité. Bref, encore une fois la magie opère, Scott Card nous captive du début à la fin et lorsque la dernière page est tournée, on en redemande encore.

Flynn BigGeek

Les marionnettes de l’ombre (Shadow puppets), Orson Scott Card, traduit par Arnaud MOUSNIER-LOMPRE, édition L’Atalante, 346 pages, 19,50 euros






Retour au sommaire