SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No107
107
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Sciences -  Huygens s’est posé sur Titan !!!! :-))

Article précédent :
Titan : images stupéfiantes

Huygens s’est posé sur Titan !!!! :-))

Article suivant :
Les galaxies surfent sur les vagues du Big Bang


DARMSTADT (AFP)
14 Janvier 2005 19h52

Mission réussie pour Huygens qui a commencé à révéler les secrets de Titan

La sonde européenne Huygens a réussi vendredi une mission sans précédent en commençant à révéler les secrets de Titan, mystérieux satellite de Saturne à 1,5 milliard de km de la Terre, à l’issue d’un voyage interplanétaire de plus de sept ans.

L’Agence spatiale européenne (ESA), au coeur de ce projet, a annoncé que la sonde non habitée était parvenue à transmettre ses premières données scientifiques via le vaisseau américain Cassini, et que la mission était donc "un succès scientifique".

"C’est un fantastique succès pour l’Europe", a estimé Jean-Jacques Dordain, directeur général de l’ESA, lors d’une conférence de presse au centre de contrôle spatial à Darmstadt (Allemagne).

La mission Huygens semble s’être déroulée au delà de toute espérance, en dépit des conditions extrêmes sur Titan, avec des températures de moins 180 degrés et des vents atteignant 500 km/h.

La sonde européenne est entrée vendredi dans l’atmosphère de Titan comme prévu à 10h13 GMT, et elle a déclenché quelques minutes après un signal qui a pu être capté sur Terre pendant plus de cinq heures, jusqu’à 15h55 GMT, soit bien après que Huygens se fut posée sur Titan, a annoncé le directeur de la mission, Jean-Pierre Lebreton.

Les responsables de la mission étaient tout sauf sûrs que la sonde, un engin de 319 kg et d’une envergure de 2,7 m, ne s’écraserait pas sur Titan, dont ils ne savent même pas si la surface est liquide ou solide.

Surtout, Huygens a réussi le but ultime de sa mission, puisque les premières données qu’elle a enregistrées tout au long des 2h15 de sa descente vertigineuse sur Titan commençaient à tomber vendredi soir sur les ordinateurs de l’ESA, via le vaisseau Cassini et les stations de la NASA.

M. Lebreton se disait "certain d’avoir au moins 30 minutes" de données recueillies après que l’engin se fut posé sur la lune rousse de Saturne. Jamais un engin spatial terrestre n’était parvenu à se poser aussi loin de la Terre.

Image d’artiste montrant la sonde Huygens approchant de Titan

"C’est un fantastique succès, d’abord, pour l’industrie européenne qui a fourni (avec la sonde Huygens) un engin très complexe qui a bien fonctionné avec ses six instruments scientifiques, dans un environnement très dur, pour révéler le secret de Titan", a commenté M. Dordain.

C’est pour percer les mystères du plus gros satellite de Saturne qu’ont été investis dans le projet Huygens 3,2 milliards de dollars, ou 2,46 milliards d’euros.

Pendant sa descente, la sonde était chargée de collecter des échantillons pour déterminer la composition atmosphérique, mesurer vents, pression et précipitations, capter des sons inédits et prendre des photos de la surface de Titan.

"Nous espérons obtenir les premiers résultats cette nuit" à partir des premiers relevés, a précisé M. Dordain.

Image d’artiste de la sonde Huygens se posant sur Titan

Les scientifiques pensent que l’environnement de Titan est sans équivalent, et proche de ce que fut l’atmosphère de la Terre primitive.

"C’est comme une machine à remonter le temps, nous devrions trouver sur Titan les conditions qui ont prévalu sur Terre il y a 3,8 milliards d’années, avant l’apparition de la vie", selon Jean-Pierre Lebreton.

"Tous les ingrédients nécessaires à la vie sont réunis sur Titan, à l’exception d’un : l’oxygène. Nous voulons savoir à quoi ressemblait la Terre quand tout a commencé", renchérit David Southwood, directeur pour la science de l’ESA.

La réussite de la mission Huygens a été accueillie par des applaudissements, des embrassades et même des sanglots de joie à Darmstadt de la part des scientifiques qui travaillent depuis plus de deux décennies à ce projet.

"C’est 25 ans de ma vie, 25 ans de coopération" entre scientifiques de l’ESA et de la NASA, a déclaré Alphonso Diaz, un responsable de l’agence spatiale américaine, qui a été partenaire de ce projet.

Recueilli par Alain Pelosato
Source : France Info




Retour au sommaire des infos Sciences
S'inscrire à infosfmag
Adresse du service :fr.groups.yahoo.com