SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No107
107
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Sciences -  Trois étoiles géantes chez nous

Article précédent :
Deep Impact

Trois étoiles géantes chez nous

Article suivant :
Gigantesque explosion cosmique !


Un groupe international d’astronomes a découvert trois étoiles géantes dans notre galaxie, la voie lactée, dont le diamètre dépasse 1,6 milliard de km, a-t-on appris à l’ouverture de la convention de la société américaine d’astronomie.

Cette découverte permet de réconcilier la théorie et l’observation, a estimé Philip Massey, du télescope de Lowell à Flagstaff (Arizona, sud ouest), un des astronomes ayant conduit ces recherches.

Ces étoiles, dites "géantes rouges", sont des astres d’une masse importante approchant la fin de leur cycle de vie. Elles sont très froides, lumineuses et de très grande taille, a précisé ce scientifique.

Ces trois étoiles, les plus grandes observées jusqu’à ce jour, ont toutes un rayon 1.500 fois plus grand que celui de notre soleil. Il s’agit de KW Sagitarii, qui se situe à 9.800 années-lumière, V354 Cephei (9.000 années-lumière) et de KY Cygni (5.200 années-lumière).

A titre de comparaison, la très connue "étoile rouge" super-géante Betelgeuse dans la constellation d’Orion, a un rayon équivalent à 650 fois celui de notre soleil.

La plus imposante des étoiles géantes était, avant cette découverte, la "Garnet Star" d’Herschel aussi connue comme "mu Cephei" et qui se situe désormais au 4ème rang en terme de taille.

Mais si ces étoiles sont énormes, "elles sont loin d’être les plus massives", a souligné Emily Levesque, une autre astronome ayant travaillé sur ce projet.

"Elles ont seulement 25 fois la masse du soleil alors que les plus massives des étoiles géantes pourraient équivaloir au plus à 150 soleils", a souligné cette scientifique du MIT (Massachusetts Institute of Technology) de Boston.




Retour au sommaire des infos Sciences
S'inscrire à infosfmag
Adresse du service :fr.groups.yahoo.com