SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No118
118
23
 
j
a
n
v
i
e
r
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   sfm éditions  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 16 000 articles
  Sommaire - Films -  A - F -  BABYLON (Id.)


Voir 46 livres sur le cinéma

"BABYLON (Id.)" de Damian Chazelle


- 

- 

- 

- 

- 

- 
- 
Lire 2800 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato, grand format 15x23, 700 pages) :
123 ans de cinéma fantastique et de SF - essais et données pour une histoire du cinéma fantastique - 1895-2019
 

BABYLON (Id.)
Réal. & scénariste : Damian Chazelle
Avec : Margot Robbie, Brad Pitt, Diego Calva, Lukas Haas, Eric Roberts, Tobey Maguire
Distribué par Paramount Pictures France
189 mn - Sortie le 18 Janvier 2023 - Note : 10/10

Voici le premier grand film de 2023, le premier grand film aussi fou, incroyable, dépravé, osé, cauchemardesque - par moments ! - sur Hollywood, c’est une fresque, c’est somptueux, magnifique, un retour à un très grand cinéma pour un grand film de studio – courageux d’ailleurs le studio ! -, il est à l’histoire d’Hollywood ce que « Le Parrain » est à la Mafia, « L’étoffe des Héros » à la conquête spatiale, oui, c’est ce niveau-là, « Babylon », c’est du grand cinéma !
Los Angeles, et plus exactement, Hollywood land, les années 20. En plein désert, une monstrueuse fête est organisée dans une luxueuse demeure où tout le gratin veut y être vu. Et les inconnus veulent y créer leur destin de star. Comme Nellie LeRoy, qui va s’y incruster, s’y adonner à tous les vices, repartir au petit matin saoule, droguée, son corps luisant de luxure, son esprit prêt à s’éveiller pour utiliser ses rencontres et devenir une star de cinéma. Au même titre qu’un Jack Conrad, lui véritable star du muet, extrême en tout, mais toujours professionnel même quand il imbibé d’alcool. Ou comme Manny Torres, pour l’instant, petit personnel d’origine mexicaine au service de cette nouvelle société de plus en plus florissante, mais qui va trouver sa voie dans le sillage de ceux qui gèrent tout, et qui va tomber amoureux de ce danger qu’est Nellie LeRoy. Et aux plus folles heures de la puissance du Hollywood naissant, derniers moments du muet, et prochaine naissance du parlant, tous ces destins vont se croiser, traverser les plus grandes folies, s’envoler ou se bruler les ailes pour s’écraser, dans ce qui n’était plus la Cité des Anges mais un nouveau Babylone, théâtre d’une des plus puissantes nouvelles industries du 20ème siècle, et qui gagna ce statut mythique actuel en ne souciant pas des morts et autres tragédies qu’elle laissait sur sa route !

Et c’est Damien Chazelle, l’auteur de « Whiplash », « LalaLand » et « First Man », qui portait cette histoire en lui depuis des années, qui réussit enfin à la concrétiser et à mettre sur grand écran ces destins sauvages de celles et ceux qui construisirent la légende d’Hollywood, un Hollywood des années folles complètement désinhibé, outrageant, luxuriant, extrême, violent, sadique, pour gravir encore plus haut, devenir l’égal des dieux, devenir la nouvelle Babylone ! Le film est à l’image de tout ce qui écrit précédemment, avec en ouverture une orgie qui rappelle « Le Loup de Wall Street » dans sa vision d’un monde perdu dans ses délires, fantasmes, excès sexuels, alcooliques, pervers… En même temps, on y voir le cinéma de l’époque, avec ses productions outrancières en tout, sans aucune sécurité, sans respect pour autrui, une industrie que chacun sentait plus florissante et signe de pouvoir et de richesse que la ruée vers l’or. Tout était permis, et de voir ce tournage de films où les figurants meurent, mais bon, fallait faire attention, où on embauche avec un bout de pain, du « Bowfinger » pour de vrai quoi ! Chazelle ne recule devant rien, ose tout, mais n’en oublie pas pour autant son film, son scénario, qui va nous montrer cet Hollywood via quelques destins plus ou moins heureux, via la fin du règne du muet qui sera fatal pour certaines stars de l’époque, via le destin de celles et ceux qui viennent d’en bas mais ne sauront pas gérer certaines faiblesses… Le spectacle est grandiose, les jeux d’acteur magnifiques, Margot Robbie est impériale, Brad Pitt parfait, c’est une plongée dans une époque qui fut mais loin pour aujourd’hui, édulcorée par le cinéma car tellement outrancière et meurtrière et immorale, mais c’est ce qui construisit le Hollywood d’aujourd’hui comme les dernières images nous le montreront, par un superbe final respectueux de ce qu’est cette monumentale fabuleuse industrie du rêve qu’est Hollywood. Rien ne sonne faux, tout est passionnant, respectueux, intelligent, et sur trois heures, Hollywood (re)nait pour nous et fait de « Babylon » un chef-d’œuvre.

Stéphane THIELLEMENT

Préférer la version en deux volumes reliés revue et corrigée en 2022

www.amazon.fr/dp/B0BDXFB9LS
000

www.amazon.fr/dp/2915512760

Et sa suite :
125 ans de cinéma fantastique
et de SF Deuxième partie (Mis à jour 1951-2019)

Après la parution de son monumental livre «  123 ans de cinéma fantastique et de SF – essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2019&#8201 » paru en janvier 2019, Alain Pelosato a continué à regarder des films et des séries de télévision  ! «  Quand on écrit ce genre d’ouvrage », explique l’auteur, « c’est sans fin puisque des films et des séries, il continue à en sortir sans cesse  ! Il faut donc prendre la décision de s’arrêter pour publier. C’est pourquoi j’écris et je publie régulièrement des mises à jour depuis 1998.  » De plus, certains éditeurs de DVD ressortent des films des archives et les publient, il y a aussi la télévision et les plateformes sur Internet. Du coup, le présent livre couvre la période 1951 à 2019. Voici donc la dernière mise à jour : un livre de 500 pages avec plus de 700 entrées dans l’index, c’est dire s’il contient beaucoup de chroniques, d’analyses et aussi, la spécialité de l’auteur, de vastes mises à jour de listes thématiques de films (taxinomie du cinéma fantastique). Bonne lecture  !

ET LA TROISIÈME PARTIE :

126 ans de cinéma fantastique et de SF mise à jour 1961-2020 Dossiers Graham Masterton & Stephen King
Broché : https://www.amazon.fr/dp/2915512620
Kindle : https://www.amazon.fr/dp/B08ZSY723W
Et voici le troisième volume des travaux de l’auteur sur le cinéma fantastique et de SF dans sa globalité, la suite logique des deux précédents : « 123 ans de cinéma fantastique et de SF… » et « 125 ans de cinéma fantastique et de SF… » (voir ci-dessous à la fin). Avec ce troisième volume, ce sont plus de 2000 pages (sur la base du format 5x8 pouces de ce livre) de textes qu’Alain Pelosato a rédigés pour mieux connaître le cinéma fantastique et de SF. Ce troisième volume peut, bien sûr, être lu sans avoir lu les deux tomes précédents. Il regroupe 266 pages de chroniques de films, de filmographies et deux dossiers sur la relation de deux écrivains avec le cinéma : Stephen King et Graham Masterton.

Et très prochainement la deuxième partie qui rassemblera
les deux précédents (125 + 126) et toutes les nouveautés :


www.sfmag.net/spip.php ?article16233



Retour au sommaire