SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No116
110
9
 
a
o
û
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 16 000 articles
  Sommaire - Pierre Dagon et Alain Pelosato -  Les Étoiles de Renaudie


Voir et choisir parmi mes 103 titres : images

"Les Étoiles de Renaudie "

Les Étoiles de Renaudie
Histoire de la réalisation - comment on y vit depuis 1980

b

www.amazon.fr/dp/2915512159/
Jean Renaudie fut un grand architecte, disparu prématurément.
Givors est une petite ville de 19 500 habitants dont la population est la plus pauvre du département, ville autrefois ouvrière, elle est aujourd’hui constituée pour moitié de trois zones sensibles, dites de la politique de la ville, et reçoit à ce titre d’importantes subventions de l’État, par exemple, 3 millions d’euros par an au titre de la dotation de solidarité urbaine.
Dans les années 60, le maire de Givors de l’époque cherchait à mettre en œuvre un projet sur lequel les édiles de la ville réfléchissaient depuis le début du siècle.
Après avoir épluché 27 projets (paraît il), ce maire, Camille Vallin, rencontra ce grand architecte que fut Jean Renaudie. Et ce dernier se mit à la tâche et réalisa la rénovation du vieux centre-ville de Givors alors pourri par les inondations et constitué pour l’essentiel de logements insalubres.
La réalisation fut terminée en 1980. C’est lors de cette année que l’auteur a emménagé dans un appartement de la « cité des Étoiles » de Renaudie.
Il a donc été (et est toujours) aux premières loges pour observer l’évolution de cette œuvre architecturale sans précédent.
Il raconte dans ce petit livre richement illustré une expérience, jamais racontée ailleurs, de la vie pendant 37 ans dans un chef-d’œuvre d’architecture.
Car la cité des étoiles de Renaudie à Givors est un chef-d’œuvre, par son architecture révolutionnaire parfaitement intégrée dans un site fantastique, dont l’auteur de ce livre a d’ailleurs fait le décor de ses romans.

Alain Pelosato a publié de nombreux ouvrages sur le cinéma fantastique, des essais sur la littérature et la télévision dans ces “catégories“ de l’imaginaire.
Écrivain, éditeur, légendaire directeur de science-fiction magazine, il écrit également des romans, des nouvelles et des dossiers politiques sous plusieurs pseudonymes.
Après des études supérieures de chimie, il a exercé, entre autres, les métiers de consultant en environnement et manager de risques.

-

J. Renaudie et C. Vallin

Pour voir toute la série TAXINOMIE c’est ici : www.alainpelosato.com/cTAXINOMIE.htm
Ou d’une autre manière : www.sfmag.net/spip.php ?article14329
17 romans dans quatre recueils !
Voir la série des 17 romans et les recueils en cliquant ici : cLOVECRAFT !
OU ici d’une autre manière



La Trame des Mondes Les Fantastiques aventures de Jean Calmet
Kindle : www.amazon.fr/dp/B07DYVHG3G
Broché : www.amazon.fr/dp/2915512191
Relié : www.amazon.fr/dp/2915512744

Ce livre est le recueil des sept premiers romans constitutifs du cycle Jean Calmet. Ces histoires mettent en scène les investigations et les aventures d’une famille de détectives de l’étrange doués de pouvoirs leur permettant de voyager entre les univers, dont certains sont peuplés de créatures maléfiques.
Ces romans sont ancrés dans la réalité sociale de nos contrées et les intrigues se déroulent dans des villes bien connues d’une grande agglomération du sud de la France, mais aussi à Oléron, en Bourgogne, en Pologne... Ils ont été écrits et publiés de 1998 à 2018. Vingt années de création romanesque !
« Les meilleurs romans sur le thème du vampirisme, outre la qualité du style, sont ceux qui font un effort d’originalité et qui donnent à leur personnage une réalité psychologique. (…) Parmi les meilleurs romans francophones (…) "Ruines" d’Alain Pelosato où d’étranges vampires venus d’autres dimensions viennent s’immiscer parmi les humains".
Jean Marigny
À propos de Fleur de soufre : « Un roman original, qui met en résonance les plus récentes théories sur les OGM – les organismes génétiquement modifiés – avec nos plus ténébreuses légendes… »
Jean Claude Alizet
Sept romans et une nouvelle : Ruines – Fleur de soufre – Les douze filles de Lilith – Lovecraft à Espérance ! – Les Âges sombres – L’alchimiste – Yuggoth et Titan – Lettre à Ralsa Marsh
Ce recueil est illustré par des photographies de l’auteur.

Voici la chronique de Ruines sur le blog « Vampire l’Antre des Ombres de la Nuit »
"Ruines d’Alain Pelosato où d’étranges vampires venus d’autres dimensions viennent s’immiscer parmi les humains"
« Le but est parfois de donner l’illusion au lecteur que l’on s’ancre dans la convention pour mieux la subvertir, comme dans Ruines d’Alain Pelosato qui, sur le plan purement narratologique, donne l’impression fausse d’aller sur des sentiers battus. Dans ce roman, en effet, un psychiatre, dont l’un des malades a un comportement particulièrement étrange fait appel à un détective privé pour résoudre le mystère, et c’est l’enquête entreprise qui constitue l’intrigue comme dans les nouvelles et feuilletons du début du siècle. L’originalité ici ne réside pas dans la manière de raconter l’histoire, mais dans le traitement thématique du vampire. »
Alain Pelosato se montre obsédé par le thème de l’exploitation. Mais ici, l’exploitation est plus fantastique. C’est celle d’un peuple de vampires, habitant un monde parallèle au nôtre, et établissant des « passages » grâce à des passeurs telle Véronique, dont nous suivons l’itinéraire. Mais voici Anatole Krim, qui passera de l’ « autre côté », y sera enrôlé comme conscrit (remarquable moment d’écriture) mais en reviendra, tuant la « gardienne ». Dès lors, tout bascule.
Entre en scène Jean Calmet, détective. Il poursuivra non seulement Véronique, mais également tous les vampires désirant ouvrir de nouveaux passages depuis la fermeture de celui détruit par Krim, car il y va de leur survie.
Hallucinants voyages entre notre monde et « le Monde de M(ort) ». Le roman tiendra alors presque du polar, pour se terminer par une énigme en forme de renaissance





LA TRAME DES MONDES 2e partie
669 pages romanesques avec Lovecraft, par Pierre Dagon
Broché : https://www.amazon.fr/dp/2915512426
Kindle : https://www.amazon.fr/dp/B084LRDJPV
Relié : https://www.amazon.fr/dp/2915512426/

Voici la deuxième saison de la série « Lovecraft aujourd’hui » constituée de cinq épisodes. Ces cinq romans sont des enquêtes policières, littéraires, fantastiques et ésotériques… Les nouvelles et contes de Lovecraft ont toujours laissé leurs fins ouvertes. Pierre Dagon vous raconte la suite, les développements de ces nouvelles à notre époque. Avec l’aide de Lovecraft lui-même, un personnage à part entière de ces romans. Des événements banals prennent soudain d’incroyables proportions. La conjonction des astres et des énergies sexuelles créent un nœud d’énergie favorable à de noires entités. Qui sont les personnes dont les corps ont été profanés et réduits en poudre dans les « pichets de Phalère » ? L’enquête de nos détectives de l’étrange les mène en Nouvelle-Angleterre jusqu’à Arkham, dans le passé avec Charles Dexter Ward, et sur les lieux mêmes de cette tragédie.





La Trame des Mondes 3
Sagittarius A* + La Nef d’AntiG + Giordano Bruno
Broché : https://www.amazon.fr/dp/2915512582
Kindle : https://www.amazon.fr/dp/B08NJZWQ27
Relié : https://www.amazon.fr/dp/2915512728/

Voici donc, rassemblés dans ce volume, les trois derniers romans du cycle Jean Calmet, détectives de l’étrange. Dans ces trois histoires où la science, notamment la cosmologie moderne, s’unit avec la mythologie de Lovecraft, deux nouveaux personnages jouent un rôle déterminant dans le combat contre Nyarlathotep : le physicien Isaac Newton et le philosophe Giordano Bruno, tous deux revenus à nous grâce la magie noire du terrible et défunt sorcier Joseph Curwen du roman «  L’Affaire Charles Dexter Ward  » de Howard Phillips Lovecraft, écrivain qui se tient toujours à la disposition des membres de l’équipe dans la bonne ville d’Espérance. Le combat contre Nyarlathotep a conduit toute l’équipe à découvrir la «  Nef d’AntiG  » qui orbite autour de «  Sagittarius A*  », le trou noir situé au centre de la Galaxie.
Alain Pelosato a repris la main dans le cycle Jean Calmet. Après avoir publié vingt-quatre livres de taxinomie du cinéma fantastique, il revient au roman avec ces trois histoires stupéfiantes, dans lesquelles, d’ailleurs, le cinéma n’est pas absent  ! Avec son roman «  Ruines  », Alain Pelosato est le fondateur du cycle Jean Calmet qui comprend, avec ceux-ci, quinze romans.





Le Vampire de Sagittarius & Nyarlathotep à Tchernobyl
(La Trame 4)
(2 romans en un volume)
Disponible en Kindle et en broché :
https://www.amazon.fr/dp/2915512922

1) Sagittarius est le nom que les astronomes ont donné à l’énorme trou noir central de notre Galaxie, ainsi nommé, car on l’observe dans la constellation du Sagittaire. Certains astronomes considèrent aujourd’hui que Sagittarius serait, en fait, un Trou de Ver, un passage vers un autre univers... Lors des épisodes précédents, l’équipe de détectives de l’étrange a découvert une station spatiale d’une dimension à l’échelle de ce trou noir autour duquel elle est en orbite. Alors que la Terre est menacée par le retour de Nyarlathotep - l’Homme Noir qui se nourrit des conflits et de la violence des humains – cette équipe trouve refuge dans cette station spatiale que ses membres ont baptisée la Nef d’AntiG. Ils y rejoindront tout là-haut, le vampire que l’Homme Noir, sous les traits de Satan, a fait revenir de l’au-delà, vampire qui sera libéré de l’emprise de ce dernier par l’entité qui dirige la gigantesque station spatiale…
2) Nos amis n’échapperont pas à Nyarlathotep, l’Homme Noir, toujours à la recherche du chaos, et ceci même en ayant changé d’univers grâce aux propriétés de la Nef d’AntiG, alors qu’ailleurs, très loin de là, un vaisseau spatial terrien déclenchera l’apocalypse.
De la vraie SF comme vous l’aimez.
Pierre Dagon est un auteur qui a amplifié la mythologie lovecraftienne dans ses romans du cycle Jean Calmet. Il poursuit son œuvre avec les personnages de la petite famille de détectives de l’étrange qui n’a pas peur d’affronter les monstres blasphématoires et indicibles de Lovecraft et d’enquêter sur des rites impies…


Pour ceux qui font un caca nerveux sur le pseudonyme "Pierre Dagon" voyez ici :
www.alainpelosato.com/pseudos.htm


Retour au sommaire