SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No116
110
9
 
a
o
û
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 16 000 articles
  Sommaire - Films -  M - R -  NOPE (Id.)


Voir 46 livres sur le cinéma

"NOPE (Id.)" de Jordan Peele


-  Lire 2800 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato, grand format 15x23, 700 pages) :
123 ans de cinéma fantastique et de SF - essais et données pour une histoire du cinéma fantastique - 1895-2019
 

NOPE (Id.)
Réalisateur & scénariste : Jordan Peele
Avec : Daniel Kaluuya, Keke Palmer, Steven Yeun, Michael Wincott
Distribué par Universal Pictures International
130 mn - Sortie le 10 Août 2022 - Note : 8/10
Jordan Peele, il y a encore 5 ans, un illustre inconnu, et puis arrive « Get Out » et son pitch complètement dingue pour un résultat inédit dans l’horreur, et deux ans plus tard, Peele enfonce le clou avec « Us », peut-être moins séduisant du fait de sa trop grande recherche de l’incroyable et de l’inédit dans la peur mais qui quand même s’avère laaaargement au-dessus d’une moyenne dans le genre – épouvante, horreur, fantastique – assez terne. Toujours est-il qu’aujourd’hui, Peele est comme M. Night Shyamalan, un nom associé à de précédentes œuvres qui ont marqué, et qui continue dans le genre, et on sait qu’on va voir quelque chose de… Différent, peut-être inquiétant voir terrifiant, avec une pincée d’humour. Pour « Nope », c’est tout ça, et difficile de citer des références sans spoiler. Disons qu’on pense à Spielberg pour deux films différents, mais tous deux englobés dans le Fantastique. Oui, c’est énervant, hein, comme énigme !... Pourtant c’est ça.
Au cœur de la Californie, dans une vallée propre à rappeler des westerns – ou « la Petite Maison Dans La Prairie »…, OJ et sa sœur Emerald entretiennent un ranch bat par leur père dont ils ont hérité suite au mystérieux décès de celui-ci, tué par un objet tombé… du ciel. Depuis cet évènement tragique, O.J. trouve le ciel étrange, il va jusqu’à le faire filmer, et quand arrive un soir un orage, il s’inquiète encore plus de ce qui pour lui n’a rien de naturel. Et quand il acquiert la certitude que ce qui semble être un nuage cache autre chose, les événements vont s’accélérer, plongeant O.J. & Emerald dans une situation jamais vue. Et même avec l’aide d’un cinéaste documentariste et d’un spécialiste en vidéo, ce qu’ils découvriront risque de leur être fatal.
Et oui, on pense avec l’ouverture, à du Shyamalan, nous plongeant immédiatement dans l’inconcevable, avec la mort du père d’O.J. sous ses yeux. Mais par la suite, « Nope » va prendre son temps, trop peut-être, avant de faire basculer le réel dans le fantastique et de nous emmener dans un voyage certes aux rappels divers et variés, mais également inédit. Et c’est là qu’on se dit que oui, personne n’avait pensé à cette variante d’un mortel monstrueux danger tombant sur de pauvres péquins lambdas. Et de se dire que Peele sait entretenir son suspense, dévoilant par petits bouts son incroyable histoire, avant de finir par une confrontation en rappelant également d’autres, mais jamais vécue comme ici. Oui, c’est très mystérieux, mais Peele a vraiment un don pour créer le jamais-vu, et c’est ce qui se découvre dans « Nope ». C’est un voyage fascinant et donc également terrifiant, dont le seul petit bémol reste une « identité » pas évident à agréer – nope, ‘peut pas en dire plus ! Il ne faut pas chercher à savoir, juste accepter de partir en voyage en terre – ou ciel – inconnue, et découvrir ce qu’on n’avait jamais vu jusqu’ici, le tout géré par un cinéaste étonnant en bien des points. Oui, c’est ça, « Nope », également le troisième film de Jordan Peele.

Stéphane THIELLEMENT

Et sa suite :
125 ans de cinéma fantastique
et de SF Deuxième partie (Mis à jour 1951-2019)

Après la parution de son monumental livre «  123 ans de cinéma fantastique et de SF – essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2019&#8201 » paru en janvier 2019, Alain Pelosato a continué à regarder des films et des séries de télévision  ! «  Quand on écrit ce genre d’ouvrage », explique l’auteur, « c’est sans fin puisque des films et des séries, il continue à en sortir sans cesse  ! Il faut donc prendre la décision de s’arrêter pour publier. C’est pourquoi j’écris et je publie régulièrement des mises à jour depuis 1998.  » De plus, certains éditeurs de DVD ressortent des films des archives et les publient, il y a aussi la télévision et les plateformes sur Internet. Du coup, le présent livre couvre la période 1951 à 2019. Voici donc la dernière mise à jour : un livre de 500 pages avec plus de 700 entrées dans l’index, c’est dire s’il contient beaucoup de chroniques, d’analyses et aussi, la spécialité de l’auteur, de vastes mises à jour de listes thématiques de films (taxinomie du cinéma fantastique). Bonne lecture  !

ET LA TROISIÈME PARTIE :

126 ans de cinéma fantastique et de SF mise à jour 1961-2020 Dossiers Graham Masterton & Stephen King
Broché : https://www.amazon.fr/dp/2915512620
Kindle : https://www.amazon.fr/dp/B08ZSY723W
Et voici le troisième volume des travaux de l’auteur sur le cinéma fantastique et de SF dans sa globalité, la suite logique des deux précédents : « 123 ans de cinéma fantastique et de SF… » et « 125 ans de cinéma fantastique et de SF… » (voir ci-dessous à la fin). Avec ce troisième volume, ce sont plus de 2000 pages (sur la base du format 5x8 pouces de ce livre) de textes qu’Alain Pelosato a rédigés pour mieux connaître le cinéma fantastique et de SF. Ce troisième volume peut, bien sûr, être lu sans avoir lu les deux tomes précédents. Il regroupe 266 pages de chroniques de films, de filmographies et deux dossiers sur la relation de deux écrivains avec le cinéma : Stephen King et Graham Masterton.


Retour au sommaire