SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No115
110
9
 
m
a
i
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 16 000 articles
  Sommaire - Films -  G - L -  LE SECRET DE LA CITÉ PERDUE

"LE SECRET DE LA CITÉ PERDUE" de Aaron Nee & Adam Nee

Lire 2800 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato, grand format 15x23, 700 pages) : 123 ans de cinéma fantastique et de SF - essais et données pour une histoire du cinéma fantastique - 1895-2019
 

LE SECRET DE LA CITÉ PERDUE (The Lost City)

Réalisateurs & co-scénaristes : Aaron Nee & Adam Nee
Scénaristes : Oren Uziel & Dana Fox
Avec : Sandra Bullock, Channing Tatum, Daniel Radcliffe, Brad Pitt, Da’Vine, Patti Harrison.
Distribué par Paramount Pictures France
117 mn - Sortie le 20 Avril 2022- Note : 7/10

Loretta Sage est une romancière à succès, narrant les aventures d’une héroïne perdue dans des situations extrêmes aux quatre coins du globe, aidé par un aventurier sans peurs, Dash. Dans la vie réelle, et pour les couvertures des livres, Dash est Alan, gravure de mode bodybuildée au QI proche de celui d’une poule (élevée en plein air, tant qu’à faire !). Et ces deux-là sont loin d’être autant complices que dans les récits écrits par Loretta qui ne fait que fantasmer une existence de rêve dont elle dépourvue. Et pourtant, elle est enlevée le jour de la promotion de son dernier best-seller, par un excentrique milliardaire qqui pense avoir trouvée une fabuleuse cité perdue et dont seule Loretta, de par ses investigations avant d’écrire, peut avoir la clef pour découvrir un fabuleux trésor. Là-dessus, Alan, qui parfois cogite un peu, décide de partir à la recherche de sa « créatrice » pour lui prouver ses talents (bien) cachés. Et ainsi débute la plus grande aventure de Loretta et Dash, qui va enfin transformer leur existence banale en une vie trépidante jusqu’ici inimaginable…
Allez un p’tit effort, ça ressemble à… « A la poursuite du Diamant Vert », ouiii. Et on s’arrête là. Autant le film de Zemeckis était réussi par son décalage réaliste, autant « Le Secret de la Cité Perdue » joue de suite la carte de l’aventure loufoque, plus proche d’un Allan Quatermain (avec Richard Chamberlain) que d’un Indiana Jones (avec… !) de par son grand n’importe quoi, son humour omniprésent via ses actions, les personnages, les situations, les répliques, etc… Et curieusement, seul le rythme ne suit pas et empêche une adhésion totale couplée à une participation un peu extérieure à tout ça. Alors dans l’ensemble, oui, c’est agréable, ça fait parfois mouche, on voyage, Channing Tatum est simplement excellent en colosse play-boy complètement teubé, Daniel Radcliffe a du mal à nous faire oublier qu’il est surtout Harry Potter, et Brad Pitt tombe à pic ! Par contre Sandra Bullock n’est pas Kathleen Turner, et on a du mal à croire à son héroïne qui court dans la jungle en talons hauts (clin d’œil au film de Zemeckis). Et au final, même si l’ensemble s’avère plaisant, ce n’est pas non plus LA comédie d’aventures qu’on espérait.

Stéphane THIELLEMENT

Ce film est traité (interviews, etc.) dans le sfmag No 115 en kiosques début mai 2022

Et sa suite :
125 ans de cinéma fantastique
et de SF Deuxième partie (Mis à jour 1951-2019)

Après la parution de son monumental livre «  123 ans de cinéma fantastique et de SF – essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2019&#8201 » paru en janvier 2019, Alain Pelosato a continué à regarder des films et des séries de télévision  ! «  Quand on écrit ce genre d’ouvrage », explique l’auteur, « c’est sans fin puisque des films et des séries, il continue à en sortir sans cesse  ! Il faut donc prendre la décision de s’arrêter pour publier. C’est pourquoi j’écris et je publie régulièrement des mises à jour depuis 1998.  » De plus, certains éditeurs de DVD ressortent des films des archives et les publient, il y a aussi la télévision et les plateformes sur Internet. Du coup, le présent livre couvre la période 1951 à 2019. Voici donc la dernière mise à jour : un livre de 500 pages avec plus de 700 entrées dans l’index, c’est dire s’il contient beaucoup de chroniques, d’analyses et aussi, la spécialité de l’auteur, de vastes mises à jour de listes thématiques de films (taxinomie du cinéma fantastique). Bonne lecture  !

ET LA TROISIÈME PARTIE :

126 ans de cinéma fantastique et de SF mise à jour 1961-2020 Dossiers Graham Masterton & Stephen King

Broché : https://www.amazon.fr/dp/2915512620

Kindle : https://www.amazon.fr/dp/B08ZSY723W

Et voici le troisième volume des travaux de l’auteur sur le cinéma fantastique et de SF dans sa globalité, la suite logique des deux précédents :
« 123 ans de cinéma fantastique et de SF… » et
« 125 ans de cinéma fantastique et de SF… » (voir ci-dessous à la fin).
Avec ce troisième volume, ce sont plus de 2000 pages (sur la base du format 5x8 pouces de ce livre) de textes qu’Alain Pelosato a rédigés pour mieux connaître le cinéma fantastique et de SF. Ce troisième volume peut, bien sûr, être lu sans avoir lu les deux tomes précédents. Il regroupe 266 pages de chroniques de films, de filmographies et deux dossiers sur la relation de deux écrivains avec le cinéma : Stephen King et Graham Masterton.



Retour au sommaire