SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No115
110
9
 
m
a
i
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 16 000 articles
  Sommaire - BD -  Trois Jokers


"Trois Jokers " de Geoff Johns & Jason Fabok

Trois scènes de crimes. Trois Jokers. Qu’est-ce que ça veut dire ?

Le Joker a frappé à nouveau. Il vient d’éliminer une famille mafieuse, d’assassiner un acteur comique et a laissé trois cadavres à la peau blanche et au rictus caractéristique. Ces derniers portaient le masque de Red Hood et ont été retrouvés morts au sein de l’entreprise Ace Chimical. C’est là qu’autrefois le gangster novice portant ce masque est tombé dans une cuve de produits chimiques et en est ressorti métamorphosé en Joker. Le Joker a donc frappé trois fois… au même moment. Il faut donc en conclure que le Joker travaille avec deux imitateurs, à moins... qu’ils aient toujours été trois.
D’ailleurs, trois super-héros se lancent à ses trousses. Batman l’a envoyé de nombreuses fois à l’asile d’Arkham et il ne se résout pas à le tuer, ce qui a permet à chaque fois au Joker de continuer à tuer à chacune de ses évasions. Batgirl a été rendue infirme pendant de longues années par le Joker, quant à Jason Todd le 2° Robin le Joker l’a tué. Revenu d’entre les morts Jason a pris l’identité de Red Hood (l’ancien alias du Joker, celle de son assassin). Tous les trois vont affronter trois Jokers : le Criminel, le Comique et le Clown.
Mais l’enquête se complexifie encore lorsque sur les lieux d’un crime attribué au Joker sont relevés les empreintes de Joe Chill (l’assassin des parents de Bruce Wayne).

Cela pourrait être une simple idée originale, mais elle est l’œuvre de Geoff Johns. Le scénariste puise dans les anciennes histoires, en extrait des éléments déterminants et s’en sert pour élaborer de nouveaux scénarios spectaculaires.
Les principales références correspondent à « Souriez » d’Alan Moore et Brian Bolland (avec ici un Joker armé d’un appareil photo). De plus, le découpage de certaines scènes correspond à une copie de l’œuvre antérieure. Ainsi, lorsque Batman rend visite à Joe Chill dans sa cellule, cela correspond à la progression de Batman lorsqu’il allait se confronter autrefois au Joker dans l’asile d’Arkham. Ici, Batman constatera l’absence de Joe Hill tout comme il avait autrefois pris conscience que le Joker détenu à Arkham était un imposteur.
Ce n’est pas la seule référence au travail d’Alan Moore. Geoff Johns et Jason Fabok font également allusion dans quelques scènes au comics « Watchmen » d ’Alan Moore et Dave Gibbons.
Il ne s’agit pas d’une simple copie. Le travail de création est à l’œuvre et le dynamique duo d’auteurs rajoute des cases à « Souriez » présentant une autre fin qu’ignore le Joker, mais dont Batman le plus grand des détectives a toujours eu conscience.
Brillant.

Damien Dhondt

Scénario : Geoff Johns, Dessin : Jason Fabok, Couleurs : Brad Anderson _ Trois jokers _ Épisodes originaux : Batman : Three Jokers # 1-3 _ Traduction & Lettrage : Makma, Adaptation graphique : David Laranjeira _ Edition : Urban Comics, Collection DC Black Label _ octobre 2021 _ Inédit, moyen format, 176 pages _ 18 euros



Retour au sommaire