SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Sciences -  Le chant des anneaux de Saturne


Article précédent :
Eclipses de lunes sur Jupiter

Le chant des anneaux de Saturne

Article suivant :
Nuages sur Uranus


La sonde Cassini met le Seigneur des anneaux sur écoute. C’est ainsi que des chercheurs ont pu faire entendre à leurs collègues la musique des anneaux de Saturne.

L’un des instruments de la mission Cassini-Huygens, le RPWS (Radio and Plasma Wave Science), a capté les fréquences radios émises par les anneaux de la géante gazeuse, début juillet. En ramenant ces sons dans la frange des fréquences audibles, Don Gurnett, responsable scientifique du RPWS et spécialiste des sons de l’espace, a obtenu une sorte de musique composées de sons courts et distincts. Ils seraient dus aux impacts de micrométéorites avec les anneaux, a expliqué Gurnett cette semaine lors du congrès du département planète de la Société américaine d’astronomie. Gurnett avait auparavant écouté la rencontre entre Cassini et l’onde de choc de Saturne, et étudié la rotation de Saturne grâce aux ondes radios.

L’observation dans l’ultraviolet révèle par ailleurs que les anneaux extérieurs seraient essentiellement composés de glace, tandis que les anneaux intérieurs seraient plus riches. Leur composition varie sur de très courtes distances, ont expliqué d’autres chercheurs lors de ce congrès. Les différences très nettes entre les bandes suggèrent que les anneaux sont dynamiques et que leur composition évolue.

Sur l’image en fausses couleurs visible ci-dessus, les zones claires correspondent à une forte densité. Cette observation dans l’ultraviolet a été réalisée lors de l’occultation de l’étoile Xi Ceti par les anneaux de Saturne. Les variations de luminosité de l’étoile ont permis de déduire la densité de l’anneau.

La sonde euro-américaine Cassini-Huygens est entrée le 1er juillet dans l’orbite de Saturne pour quatre année d’exploration. L’atterrisseur Huygens doit quitter Cassini en décembre pour plonger dans l’atmosphère de Titan.

Recueilli par A. Pelosato




Retour au sommaire des infos Sciences
S'inscrire à infosfmag
Adresse du service :fr.groups.yahoo.com