SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No113
110
2
5
 
0
c
t
o
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 16 000 articles
  Sommaire - BD -  L’école emportée 2


"L’école emportée 2 " de Kazuo Umezu

manga

Quel que soit l’endroit où nous allions, il n’y avait que du désert à perte de vue.

L’exploration du monde futur débute. Partant en voiture avec Monsieur Wakahara, le dernier professeur survivant, un petit groupe d’élèves découvre une étendue désertique. Ils réalisent également que le seul adulte de leur groupe a décidé de les éliminer.

Pendant ce temps au sein de l’école, s’est vite développée la rumeur selon laquelle les événements sont la faute d’une personne de l’école. Son nom commencerait par « Ta ». C’est ainsi que le jeune Tatsumi s’est retrouvé attaché à un poteau. Un bûcher a été installé et décision a été prise de l’immoler par le feu, puis de le transpercer d’une lance lorsqu’il souffrira vraiment.
En effet, les élèves commencent à souffrir de la soif. Si le sang de Tatsumi parvient à éteindre le feu, ça signifie qu’il pleuvra. Donc s’il pleut, ça veut dire qu’ils ne mourront pas de soif.

Ce voyage temporel des occupants de l’école se traduit par des décisions individuelles et collectives dominées par la violence. La micro-société décrite par le mangaka se révèle des plus inquiétantes.

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Kazuo Umezu, Postface de Saburo Kawamoto _ L’école emportée tome 2 _ Titre original : Hyōryū Kyōshitsu _ Traduction : Anthony Prezman, Adaptation graphique : Sébastien Douaud _ Édition Glénat, collection seinen _ septembre 2021 _ Réédition, poche, sens de lecture japonais, 384 pages _ 10,75 euros



Retour au sommaire