SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No115
110
9
 
m
a
i
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 16 000 articles
  Sommaire - BD -  Flow 1


"Flow 1 " de Yuki Urushibara

La cause du problème est probablement d’origine humaine.

La jeune Kondô Chima vient d’être envoyée par la mairie pour assister Hirota. Ce dernier exerce la profession d’éliminateur de Flow. En fait, « éliminateur » est un bien grand mot. La plupart du temps tout ce qu’il peut faire, c’est explorer le Flow et en estimer la durée. Cependant, s’il en trouve la cause (le plus souvent des émotions humaines) il est possible d’y remédier.
Aussi, Hirota s’efforce (avec une incontestable nonchalance) de résoudre le problème. Il est aidé par son chat Shachô. Ce félin qui « flaire » les Flows est capable de remonter à la source.
Mais Hirota constate que sa nouvelle assistante possède une solide connaissance de la nature humaine. Curieux pour une adolescente. Hum, il est évident qu’Hirota ne s’est pas donné la peine de lire son C.V. S’il l’avait fait, il aurait appris que sa nouvelle assistante est une ancienne employée de bureau de... 35 ans !
Victime d’un Flow, elle a rajeuni d’une vingtaine d’année. Ayant dû quitter son travail précédent (ses subordonnés n’acceptaient guère d’être dirigés par une ado) elle va devoir collaborer pour le meilleur et pour le pire avec Hirota et son chat Shachô. L’un des deux étant un peu plus sérieux que l’autre.

Le mangaka de « Mushishi » (1) renoue avec le thème de l’expert en phénomène surnaturel. La dimension psychologique des personnages secondaires, élément déterminant de l’intrigue, est parfaitement maîtrisée. Dans le scénario, elle devient une source d’espoir, de tragédie ou d’humour.

(1) Kana

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Yuki Urushibara _ Flow tome 1 _ Traduction : Pascal Simon _ Edition Big Kana _ novembre 2021 _ Inédit, moyen format, sens de lecture japonais, 192 pages _ 7,45 euros



Retour au sommaire