SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No115
110
9
 
m
a
i
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 16 000 articles
  Sommaire - Films -  G - L -  Licorice Pizza


Voir 46 livres sur le cinéma

"Licorice Pizza " de Paul Thomas Anderson


- 
- 
Lire 2800 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato, grand format 15x23, 700 pages) : 123 ans de cinéma fantastique et de SF - essais et données pour une histoire du cinéma fantastique - 1895-2019
 

Licorice Pizza (Id.)
Réalisateur & scénariste : Paul Thomas Anderson
Avec : Alana Haim, Cooper Hoffman, James Kelley, Sasha Spielberg, Bradley Cooper, Sean Penn.
Distribué par Universal Pictures International
133 mn - Sortie le 5 Janvier 2022- Note : 4/10

Paul Thomas Anderson, on aime ou on déteste. En même temps, ses films sont relativement variés. On peut aimer, voir adorer « Boogey Nights », « Magnolia », « There Will Be Blood » (personnellement mon préféré), « Phantom Thread », et rester de marbre voir dubitatif devant les autres. Et autour de soi, constater des avis diamétralement opposés. Comme pour « Licorice Pizza », un grand mystère pour l’adoration qu’il suscite, un ennui abyssal pour l’auteur de ces lignes…
Début des années 70, Alana et Gary se rencontrent au lycée, lors de la séance de la traditionnelle photo scolaire. Plus âgée que lui, Alana est amusée, intriguée, attirée par l’assurance de ce dernier, qui a déjà une petite expérience d’acteur, qui frime, qui n’a pas froid aux yeux pour monter une boite de vente de matelas à eau. Et durant cette période de fin de l’ère Nixon, les 2 adolescents vont traverser une Californie en plein changements, tout en se cherchant et se rejetant et se jugeant, croisant le chemin de personnalités du show-business, de grands chocs économiques, de valeurs à l’aube de changements monumentaux dans les mœurs des protagonistes de l’époque.
Alors comment dire, au niveau réalisation, c’est très séduisant, parfaitement maitrisé, soigné, original, en osmose avec le ton souhaité pour retranscrire le début des 70’s. Voilà. Le reste, un mystère : Alana et Gary n’ont rien de « séduisants », lui ne pense qu’à son business, elle est plus souvent désagréable qu’autre chose, leurs activités sont ennuyeuses au possible... Et pourtant, il y a une love-story qui fait fondre la grande majorité. Par quels moyens, sur quels points, pourquoi ?... Et là, je passe au « je » : je ne sais pas, difficile d’y croire alors qu’en même temps, l’époque est bien rendue et possède son charme. Mais autrement, non, il faut supporter plus de deux heures ce « Je t’aime moi non plus » entre deux adolescents aussi touchants que le néant, entrecoupées de séquences hors du temps avec des « stars » qui traversent cette idylle tellement terne et étouffante qu’elles en deviennent des bulles d’oxygène. Et que dire de plus quand on n’a rien ressenti, même après une seconde séance – oui, quand même, l’alibi étant d’accompagner - et de constater au final que non, le charme n’opère pas sur tout le monde. Comme quoi, l’amour ne touche pas chacun(e) de la même façon, et « Licorice Pizza » le prouve.

Stéphane THIELLEMENT

Et sa suite :
125 ans de cinéma fantastique
et de SF Deuxième partie (Mise à jour 1951-2019)

Après la parution de son monumental livre «  123 ans de cinéma fantastique et de SF – essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2019&#8201 » paru en janvier 2019, Alain Pelosato a continué à regarder des films et des séries de télévision  ! «  Quand on écrit ce genre d’ouvrage », explique l’auteur, « c’est sans fin puisque des films et des séries, il continue à en sortir sans cesse  ! Il faut donc prendre la décision de s’arrêter pour publier. C’est pourquoi j’écris et je publie régulièrement des mises à jour depuis 1998.  » De plus, certains éditeurs de DVD ressortent des films des archives et les publient, il y a aussi la télévision et les plateformes sur Internet. Du coup, le présent livre couvre la période 1951 à 2019. Voici donc la dernière mise à jour : un livre de 500 pages avec plus de 700 entrées dans l’index, c’est dire s’il contient beaucoup de chroniques, d’analyses et aussi, la spécialité de l’auteur, de vastes mises à jour de listes thématiques de films (taxinomie du cinéma fantastique). Bonne lecture  !

ET LA TROISÈME PARTIE :

126 ans de cinéma fantastique et de SF mise à jour 1961-2020 Dossiers Graham Masterton & Stephen King Broché : https://www.amazon.fr/dp/2915512620 Kindle : https://www.amazon.fr/dp/B08ZSY723W Et voici le troisième volume des travaux de l’auteur sur le cinéma fantastique et de SF dans sa globalité, la suite logique des deux précédents : « 123 ans de cinéma fantastique et de SF… » et « 125 ans de cinéma fantastique et de SF… » (voir ci-dessous à la fin). Avec ce troisième volume, ce sont plus de 2000 pages (sur la base du format 5x8 pouces de ce livre) de textes qu’Alain Pelosato a rédigés pour mieux connaître le cinéma fantastique et de SF. Ce troisième volume peut, bien sûr, être lu sans avoir lu les deux tomes précédents. Il regroupe 266 pages de chroniques de films, de filmographies et deux dossiers sur la relation de deux écrivains avec le cinéma : Stephen King et Graham Masterton.


Retour au sommaire