SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No115
110
9
 
m
a
i
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 16 000 articles
  Sommaire - Films -  G - L -  La Panthère des neiges (Id.)


Voir 46 livres sur le cinéma

"La Panthère des neiges (Id.)" de Marie Amuguet & Vincent Munier


- 
Lire 2800 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato, grand format 15x23, 700 pages) : 123 ans de cinéma fantastique et de SF - essais et données pour une histoire du cinéma fantastique - 1895-2019
 

La Panthère des neiges (Id.)

Réal. : Marie Amuguet & Vincent Munier
Scénario : Marie Amuguet & Vincent Munier, sur un commentaire de Vincent Tesson.
Avec : Vincent Munier, Vincent Tesson.
Distribué par Haut et Court Distribution – 92 mn - Sortie le 15 Décembre 2021 - Note : 9/10

Il s’agit d’un documentaire. Différent. Pas sur de belles musiques, de belles images, des commentaires un peu « plats ». Non, un récit, celui d’une quête, celle de deux hommes partis sur les hauts plateaux du Tibet pour voir, rencontrer le plus beau félin du monde, la Panthère des Neiges, également connue sous le nom d’Once. Oui, plus beau félin du monde selon l’auteur de ces lignes, devenue malheureusement assez rare, on peut en voir certains spécimens dans les zoos – au Parc des Félins, un des plus beaux parcs animaliers à une cinquantaine de kilomètres de Paris, ou moins cool pour elle, au zoo du Jardin des Plantes. Avec sa longue queue, sa fourrure épaisse, ses larges pattes, l’Once évolue dans les montages du Tibet – Sean Penn la photographie dans l’excellent « La Vie Rêvée de Walter Mitty », tout comme Chris O’Donnell dans « Vertical Limit »… Oui, ce sont des Panthères – ou Léopards - des Neiges, l’Once.
Ici point d’autre aventure que celle de ces deux hommes et une femme qui les filme tout au long de leur périple, aventure qui repose sur des centaines heures d’attente, de guet, moments leur permettant de parler sur la place de l’homme dans ce monde, quand on est seulement entouré de la nature la plus sauvage, et d’autres êtres humains vivant simplement de journées qui se suivent, où le temps passe, et où on vit, tout simplement. Quant à notre place, on en prend conscience au fil des marches vers les sommets, au hasard des rencontres avec d’autres animaux, et des apparitions furtives avec l’Once, le Graal de cette aventure qui, loin d’ennuyer, nous implique dans un nouveau monde, va de superbes plans, des dialogues qui touchent, et la même envie de la voir. Et quand enfin elle arrive, on a définitivement l’impression que pour elle, depuis le début, c’était un jeu, elle épiait ces trois humains, les étudiait, s’en amusait en leur montrant un peu de sa vie et de son monde, pour au final, regarder bien en face une caméra qu’elle savait être placée là et à qui elle livrerait ce qu’ils voulaient voir : elle, la Panthère des Neiges, l’Once, le plus beau félin du monde, sauvage, insaisissable, libre, donnant à ce documentaire un statut unique comme on en voir rarement : celui d’avoir partagé cette liberté qui jusqu’ici nous est inconnue pour la plupart d’entre nous. Alors oui, c’est vrai, et même si au début, on est, comme les deux « acteurs » du film, à trouver le temps parfois long, une fois le cap passé, l’expérience est là, magnifique, simple, sobre, beau, majestueux, et rare. C’est tout.

Stéphane THIELLEMENT

Et sa suite :
125 ans de cinéma fantastique
et de SF Deuxième partie (Mise à jour 1951-2019)

Après la parution de son monumental livre «  123 ans de cinéma fantastique et de SF – essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2019&#8201 » paru en janvier 2019, Alain Pelosato a continué à regarder des films et des séries de télévision  ! «  Quand on écrit ce genre d’ouvrage », explique l’auteur, « c’est sans fin puisque des films et des séries, il continue à en sortir sans cesse  ! Il faut donc prendre la décision de s’arrêter pour publier. C’est pourquoi j’écris et je publie régulièrement des mises à jour depuis 1998.  » De plus, certains éditeurs de DVD ressortent des films des archives et les publient, il y a aussi la télévision et les plateformes sur Internet. Du coup, le présent livre couvre la période 1951 à 2019. Voici donc la dernière mise à jour : un livre de 500 pages avec plus de 700 entrées dans l’index, c’est dire s’il contient beaucoup de chroniques, d’analyses et aussi, la spécialité de l’auteur, de vastes mises à jour de listes thématiques de films (taxinomie du cinéma fantastique). Bonne lecture  !

ET LA TROISÈME PARTIE :

126 ans de cinéma fantastique et de SF mise à jour 1961-2020 Dossiers Graham Masterton & Stephen King Broché : https://www.amazon.fr/dp/2915512620 Kindle : https://www.amazon.fr/dp/B08ZSY723W Et voici le troisième volume des travaux de l’auteur sur le cinéma fantastique et de SF dans sa globalité, la suite logique des deux précédents : « 123 ans de cinéma fantastique et de SF… » et « 125 ans de cinéma fantastique et de SF… » (voir ci-dessous à la fin). Avec ce troisième volume, ce sont plus de 2000 pages (sur la base du format 5x8 pouces de ce livre) de textes qu’Alain Pelosato a rédigés pour mieux connaître le cinéma fantastique et de SF. Ce troisième volume peut, bien sûr, être lu sans avoir lu les deux tomes précédents. Il regroupe 266 pages de chroniques de films, de filmographies et deux dossiers sur la relation de deux écrivains avec le cinéma : Stephen King et Graham Masterton.


Retour au sommaire