SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No113
110
2
5
 
0
c
t
o
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 16 000 articles
  Sommaire - DVD -  G - L -  Le Survivant d’un monde parallèle (1981).


"Le Survivant d’un monde parallèle (1981)."
de David Hemmings

Lire 2800 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato, grand format 15x23, 700 pages) :
123 ans de cinéma fantastique et de SF - essais et données pour une histoire du cinéma fantastique - 1895-2019

 

« Un 747 s’écrase dans un champ. Seul le pilote en réchappe. L’accident semble inexplicable et le pilote, incapable de se souvenir se lance dans une enquête, aidé par une jeune femme médium. »

On verra plus loin que l’histoire racontée dans ce film est semblable à celle du film culte Carnival of Soul de Harold Herk Harvey (1962) : la quête d’un fantôme qui ignore qu’il en est un (désolé : spoiler indispensable). Le titre français du film est stupide, il tente maladroitement de dévier le sujet, mais sans résultat. Comme le dit le Producteur Anthony J. Ginhane, « le film est une histoire de fantôme ». Le titre original est « The Survivor », et l’histoire est tirée du roman homonyme de James Herbert. Cet auteur anglais a fait l’objet d’une très large publication dans la collection « Terreur » de l’éditeur Pocket, dirigée par le regretté patrice Duvic que j’ai eu le plaisir de rencontrer en tant qu’éditeur pour la publication de romans de Graham Masterton dans sa collection.
J’avais brièvement chroniqué d’une phrase ce film dans mon livre « 123 ans de cinéma fantastique et de SF…). J’ai donc revisionné le film (version longue) à l’occasion de sa sortie en DVD et Blu-ray.
Le résumé du distributeur ci-dessus est également assez trompeur. D’autre part, ce film mérite mieux que la phrase que je lui avais consacrée dans mon livre, mais l’énorme volume de ce travail me conduisait parfois à résumer pour gagner de la place.
Le prologue, superbe, est consacré à l’accident d’avion. Le film mérite d’être vu pour ce travail que le directeur de la photo explique dans le supplément du DVD. Le carburant lâché pendant l’accident s’enflamme tuant tous les passagers. Le réalisateur jour sur la profondeur de champ, alternant la vue de près avec l’arrière-plan flou et vice versa.
Le pilote a survécu : cela suscite l’étonnement. Le ramassage des corps calcinés est un horrible spectacle pour le survivant qui a voulu revenir sur les lieux.
La jeune femme habillée en noir qu’on a vue dès le début du film entend les cris de terreur des passagers pendant l’accident.
Un photographe indécent qui a fait des photos des corps calcinés de victimes commercialise ses terribles photos. Dans son laboratoire éclairé par la lumière rouge, alors qu’il révèle les photos sur papier, il entend des cris d’enfants : « au secours »… et il voit une petite fille (du moins son fantôme…) qui surveille sa maison. Il la suit jusque dans le cimetière. D’autres phénomènes étranges et terrifiants l’assaillent. Il finit pas se faire écraser par un train. Un pêcheur se moie dans la rivière. La jeune femme en noir prend contact avec Keller, le survivant.

« Keller ? La situation s’éclaircit ? ».
« Vous avez vu les portes de l’enfer, Keller ! »

Ce film qui comporte quelques maladresses surtout dues au scénario est à voir ! Le tournage est très original, les prises de vues très sombres sont stressantes.

Alain Pelosato


Et sa suite :
125 ans de cinéma fantastique
et de SF Deuxième partie (Mis à jour 1951-2019)

Après la parution de son monumental livre «  123 ans de cinéma fantastique et de SF – essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2019&#8201 » paru en janvier 2019, Alain Pelosato a continué à regarder des films et des séries de télévision  ! «  Quand on écrit ce genre d’ouvrage », explique l’auteur, « c’est sans fin puisque des films et des séries, il continue à en sortir sans cesse  ! Il faut donc prendre la décision de s’arrêter pour publier. C’est pourquoi j’écris et je publie régulièrement des mises à jour depuis 1998.  » De plus, certains éditeurs de DVD ressortent des films des archives et les publient, il y a aussi la télévision et les plateformes sur Internet. Du coup, le présent livre couvre la période 1951 à 2019. Voici donc la dernière mise à jour : un livre de 500 pages avec plus de 700 entrées dans l’index, c’est dire s’il contient beaucoup de chroniques, d’analyses et aussi, la spécialité de l’auteur, de vastes mises à jour de listes thématiques de films (taxinomie du cinéma fantastique). Bonne lecture  !

ET LA TROISIÈME PARTIE :

126 ans de cinéma fantastique et de SF mise à jour 1961-2020 Dossiers Graham Masterton & Stephen King Broché : https://www.amazon.fr/dp/2915512620 Kindle : https://www.amazon.fr/dp/B08ZSY723W Et voici le troisième volume des travaux de l’auteur sur le cinéma fantastique et de SF dans sa globalité, la suite logique des deux précédents : « 123 ans de cinéma fantastique et de SF… » et « 125 ans de cinéma fantastique et de SF… » (voir ci-dessous à la fin). Avec ce troisième volume, ce sont plus de 2000 pages (sur la base du format 5x8 pouces de ce livre) de textes qu’Alain Pelosato a rédigés pour mieux connaître le cinéma fantastique et de SF. Ce troisième volume peut, bien sûr, être lu sans avoir lu les deux tomes précédents. Il regroupe 266 pages de chroniques de films, de filmographies et deux dossiers sur la relation de deux écrivains avec le cinéma : Stephen King et Graham Masterton.


Retour au sommaire