SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No113
110
2
5
 
0
c
t
o
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 16 000 articles
  Sommaire - BD -  Le clan des Otori 1 : Le sang des rossignols


"Le clan des Otori 1 : Le sang des rossignols " de Lian Hearn, Stéphane Melchior & Benjamin Bachelier

C’est un invisible ! Un paria !

Les samouraïs du clan Tohan viennent d’anéantir un village du peuple des « Invisibles ». Cela leur a été d’autant plus aisé que la religion des Invisibles repose sur un précepte : « Tu ne tueras point ».
Le jeune Tomasu est le seul rescapé. Fuyant ses poursuivants, il ne doit son salut qu’à l’intervention d’Otori Shigeru, du Clan Otori.
Les poursuivants défaits, Shigeru renomme Tomasu qui devient Takeo et l’accueille au sein de son clan.
Il y reçoit une bonne éducation. Mais Takeo possède un talent inné. Si sa mère était une Invisible, son père était un membre de la « Tribu ». La plupart d’entre eux possèdent des pouvoirs hors normes. Celui de Takeo réside dans une ouïe surnaturelle. Elle lui permet de détecter dans la nuit l’approche d’un assassin vêtu de noir, lui aussi membre de la « Tribu ».

Dans le camp adverse, se trouve une adolescente. Shirakawa Kaede est otage de Noguchi Masayoshi (traître à la cause des Otori). Elle est maltraitée du fait de sa condition d’otage, mais également parce qu’elle est gauchère (signe d’une disgrâce). Deux hommes qui se sont intéressés à elle sont morts. C’est alors qu’elle apprend qu’elle doit épouser sire Otori Shigeru.
Pour Otori Shgigeru, il est évident qu’il s’agit d’un piège. Sa promise a la réputation d’apporter la mort aux hommes qui l’approche. Cette sinistre notoriété sera utilisée pour le faire assassiner.

Les romans de Lian Hearn (1) sont ici transposés en alternant les deux points de vue : celui de Takeo et celui de Kaede. Ce n’est pas précisé, mais il est évident que les « Invisibles » sont des Chrétiens et les membres de la « Tribu » des Ninjas.
Ces deux populations interfèrent avec le jeu des pouvoirs où la ruse et l’allégeance modifient subtilement le rapport de force.

(1) Gallimard

Damien Dhondt

Scénario : Stéphane Melchior (d’après Lian Hearn), Dessin & Couleurs : Benjamin Bachelier _ Le clan des Otori tome 1 : Le sang des rossignols _ Édition : Gallimard _ mars 2021 _ Inédit, grand format, 96 pages couleurs _ 17,90 euros



Retour au sommaire