SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No110
110
2
2
 
j
a
n
v
i
e
r
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Darwin’s Game 11


"Darwin’s Game 11 " de Flipflops

manga

C’est plutôt un jeu maudit... quand on le commence, on doit continuer jusqu’à la mort !
– Ah bon ? C’est exactement comme la vie, alors !

Téléportés sur l’île du Hunting Game les différents joueurs doivent engranger des points en éliminant des adversaires. Mais quelles sont les cibles ? Ah, voici des créatures gigantesques aux yeux multiples et qui disposent toutes d’un « sigil » qui les rend invulnérables aux projectiles. Kaname survit à cet affrontement grâce à l’aide d’un énigmatique guerrier, qui curieusement ne semble pas faire partie des joueurs du Darwin’s Game.

Il s’avère que sur l’île réside une population locale vivant comme au temps des samouraïs. Ils sont accueillants jusqu’à ce que d’autres joueurs éliminent deux enfants. Kaname comprend. Selon les règles spécifiques de ce Hunting Game, tous les habitants de cette île sont des proies (qu’ils soient des monstres ou de simples humains) et leur mort permet aux joueurs d’obtenir des points. Mais le chef du village fait le lien avec l’arrivée de Kaname et ces assassinats. Il le fait emprisonner, tabasser pour qu’il avoue et organise la défense du village. Des arcs et des flèches vont s’opposer aux armes modernes et aux Sigils des joueurs.

La seule solution pour Kaname consiste à vaincre un adversaire dans un duel judiciaire. Or, son adversaire se trouve être le guerrier qui lui a sauvé la vie.

Cette fois, le scénario associe dilemme, catastrophe annoncée et tragédie.

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Flipflops _ Darwin’s Game tome 11 _ Traduction : David Le Quéré, Adaptation graphique : Clair Obscur _ Edition Ki-oon _ juin 2017 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 192 p. dont 4 pages couleurs _ 7,65 euros



Retour au sommaire