SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No112
110
2
2
 
j
u
i
l
l
e
r
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  La Promesse du fleuve




"La Promesse du fleuve"
de
Annie Bacon

Editeur :
Castelmore
 

"La Promesse du fleuve"
de Annie Bacon



La course commence.
Les jockeys jouent du talon et de la cravache, les escargots étirent le cou en bavant et prennent de la vitesse... tranquillement.

Les habitants de Morne Plaine fuient les Cornailles, le peuple ailé d’Avifaune. Parmi les réfugiés, se trouvent Babette et son petit frère Odillon. Leur mère leur avait raconté la légende de la Terre promise : une terre d’accueil où tous les rêves seraient permis.
La fuite les a menés jusqu’au fleuve. C’est sur celui-ci qu’ils ont aperçu Danmal le poète, qui partait à l’aventure sur son radeau.
C’est ainsi qu’ils parviennent à Lexico City. Babette et Odillon ont fait deux demandes d’intégration. Danmal a obtenu un visa journalier. Sa peau sombre et ses cheveux crépus ne correspondent pas à l’aspect physique des autres habitants. Au bureau de l’intégration, les murs sont recouverts de slogans comme « Tous pareils, tous égaux ».
Quant à Odillon, il a reçu des instructions dans une enveloppe. Il doit réciter cent fois par jour « Je suis comme tout le monde ». Curieux, n’est-il pas comme tout le monde ? Ah, c’est vrai, une petite tache de vin se trouve sur son visage. Odillon commence à réciter la phrase « Je suis comme tout le monde ». C’est à ce moment-là que Babette constate qu’une partie de la tache de vin d’Odillon s’estompe.
Pendant ce temps Danmal visite la ville et constate qu’une foule se dirige vers un spectacle. Il s’agit... d’une lapidation !
Le périple des voyageurs du fleuve s’accompagne de rencontres insolites, de lieux étranges et parfois merveilleux, mais régulièrement, les comportements humains affectent ceux qui pourraient y vivre en paix.
La terre promise existe-t-elle ?

Ce roman d’aventure, visiblement destiné à un lectorat adolescent, nous présente différentes formes d’ostracismes et leurs conséquences parfois mortelles. Le dénouement semble indiquer qu’il s’agit d’une allégorie. Celle-ci a été rédigée avec talent et subtilité.

Damien Dhondt

Auteur : Annie Bacon, Couverture : Annie Carbo _ La Promesse du fleuve _ Édition Castelmore _ septembre 2019 _ Inédit, grand format, 288 pages _ 10,90 euros






Retour au sommaire