SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Les Brigades du chaos, T. 1 et 2




"Les Brigades du chaos, T. 1 et 2"
de
Serge Brussolo

Editeur :
Vauvenargues
 

"Les Brigades du chaos, T. 1 et 2"
de Serge Brussolo



L’Intégrale Brussolo n° 5 et 6

9/10

Ce roman est paru initialement en trois tomes, entre 1995 et 1997, au Fleuve Noir, d’abord dans la collection Anticipation puis dans la série SF pour le troisième volet, sous des couvertures absolument hideuses de J.-Y. Kervevan. C’est la période « Côte Ouest des Etats-Unis » pour l’auteur, lieu où il place l’action de tous ses romans, des thrillers du Masque à ceux de SF. L’histoire se déroule donc à Los Angeles en 2025. En fait cette ville est retenue plus pour donner un côté exotique, mais le lieu n’a guère d’importance sur l’intrigue.

Sarah était peintre de murals. Après un attentat, elle est devenue femme de ménage au Los Angelès Police Department. Pour se rendre du trou à rat où elle survit jusqu’à son travail, elle doit emprunter le métro. Là, sévissent des pickpockets organiques qui, grâce aux progrès réalisés sur les produits anesthésiants et cicatrisants, délestent les voyageurs d’un organe sans que ceux-ci s’en aperçoivent ; tout au plus se rappellent-ils d’un léger malaise.
Mathias Faning travaille au service nécro-vidéo. Il extrait les dernières images enregistrées par la conscience des morts au moment du meurtre, afin d’identifier l’assassin.

Koban Ullreider n’a jamais mal, jamais faim, jamais sommeil. Il est d’une autre race, lui a dit son père, et il ne connaîtra jamais le joug de la chair. Celui-ci l’a chargé d’une mission : créer, à partir des femmes qu’il éventre pour pratiquer des greffes bizarres, une armée d’anges purificateurs : les Brigades du chaos.

Grégori Mikofsky a mis au point une méthode de morpho-clonage qui permet de recréer l’image charnelle d’un individu, en trois dimensions, à partir d’un infime prélèvement tissulaire.

Et Sarah surprend Koban en train d’opérer...

Voici les matériaux de base d’une histoire absolument rocambolesque, dans laquelle Serge Brussolo place la barre de ses « délires » bien haut. Il va ainsi, d’inventions en trouvailles, de situations décalées en créations fantasmatiques, de chimères fantasmagoriques les plus folles aux hypothèses qui semblent les plus absurdes, jusqu’à un final cosmique pour le moins inattendu.

On a tout dit, tout écrit sur cet auteur qui ne laisse personne indifférent, suscitant admiration et adhésion sans recul pour son œuvre ou un rejet pouvant aller jusqu’à la haine. Ce cycle écrit, pour le premier tome en quelques jours, alors que l’auteur clamait à qui voulait bien l’entendre que c’en était fini pour lui de la SF et de l’épouvante, que seuls les thrillers l’intéressaient, est quelque peu atypique dans son œuvre, comme s’il s’était offert une récréation, un défoulement en jetant sur le papier les idées les plus sombres. Habituellement, chez Brussolo, l’Humanité ne brille guère par la bonté et les sentiments fraternels, mais avec Les Brigades du chaos l’auteur porte cet état à un paroxysme. Cependant, on retrouve aussi les « classiques » du maître de l’angoisse : la mutilation, la déformation des corps, l’adaptation des organismes, la violation des esprits, l’asservissement des personnalités, les victimes en phase de renoncement, d’abandon et une héroïne qu’il maltraite jusqu’à plus soif. Une fois encore, Serge Brussolo signe une réussite.

Serge Perraud

Les Brigades du chaos, T. 1 et 2, Intégrale Brussolo, Vauvenargues, septembre et octobre 2004, 244 et 242 pages, 6 € le volume.






Retour au sommaire