SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No110
110
2
2
 
j
a
n
v
i
e
r
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Infos -  CHRONIQUES TERRIENNES


Article précédent :
ÉMISSAIRES DES MORTS

CHRONIQUES TERRIENNES

Article suivant :
Giordano Bruno la fin de Nyarlathotep




LITTÉRATURE • NOUVELLES DYSTOPIE • ÉCOLOGIE
Jean-Luc Coudray

Chroniques terriennes est une collection d’avenirs possibles de notre civilisation, répartis en 29 courtes nouvelles.
Et si, grâce au progrès technique, l’humanité évitait le fameux effondrement promis par les collapsologues ? À quoi pourrait alors ressembler le monde de demain ?
D’histoire en histoire, des personnages subissent l’urbanisation totale, la disparition de l’argent, l’indexation des lois à la Bourse, la disparition des objets, l’éloignement du soleil, ou la mise en orbite des appartements.
Avec une rigueur implacable l’auteur pousse à l’extrême la logique des solutions proposées. Mais la légèreté du style de ces nouvelles s’oppose avec bonheur à la gravité des situations...
La plupart des héros sont des couples adaptés au pire tout en exerçant l’esprit critique accompagnés de quelques militaires paranoïaques et de conférenciers fous.
L’humour des récits et la bonne humeur des personnages préservent une lueur d’espoir. Au lecteur de conclure !

L’absurde de futurs possibles auxquels le présent ressemble déjà
Une autre manière de parler d’écologie
L’humour contre l’apocalypse

200 pages
12 x 20 cm· broché
15 € • 21 janvier 2021
Jean-Luc Coudray, écrivain, scénariste, est passé maître dans l’art des textes courts, dessins d’humour, aphorismes. Par goût de la synthèse, il penche pour une écriture condensée. L’humour et la poésie s’y rencontrent sous forme de paradoxes dans des raccourcis ou des rapprochements inattendus.
Il participe au mensuel La Décroissance.
Son frère jumeau, Philippe Coudray (auteur de l’Ours Barnabé à la Boite à Bulles) a dessiné la couverture. lls partagent un même goût pour la logique poussée jusqu’à l’absurde.

Précédemment paru à La Déviation : La propagande des objets familiers

Feuilletage

Effectivement un style décontracté, distancié, au service des histoires incroyables racontées dans un univers complètement fou...
Il manque un peu de vraisemblance pour y croire. Mais est-ce indispensable ?

Alain Pelosato